Ligue Europa : Manchester United confirme face au Real Betis, la Juventus confirme à Fribourg, Feyenoord étrille le Shakhtar Donetsk

0
159

(Footmercato)- Manchester United confirme son succès à domicile et s’impose à Séville face au Real Betis (1-0, 5-1 au score cumulé). Les Red Devils rejoignent la Juventus, vainqueure à Fribourg (1-0, 2-0 s.c.), Feyenoord, qui a écrasé le Shakhtar Donetsk (7-1, 8-2 s.c.), et le Séville FC, qualifié malgré sa défaite sur la pelouse du Fenerbahce (0-1, 2-1 s.c.).

Après la phase aller disputée jeudi dernier, la Ligue Europe a repris ses droits en ce début de soirée avec quatre affiches au programme pour le traditionnel multiplex de 18h45. Large vainqueur à Old Trafford la semaine passée (4-1), Manchester United se déplaçait à Benito Villamarin pour y affronter le Réal Betis. Les Red Devils, menés par un Marcus Rashford, auteur de 18 buts depuis la Coupe du Monde, ont su gérer leur avance malgré les quelques offensives espagnoles, sans succès, de l’attaque guidée par le vétéran Joaquin.

Les opportunités n’ont pas manqué entre les deux formations, que ce soit les poteaux de Juanmi (11e) et Pellistri (45+2e). Si les deux gardiens Silva et De Gea s’illustraient devant leur ligne, l’attaquant anglais trouvé le chemin des filets de Rui Silva d’une superbe frappe à l’extérieur de la surface de réparation (1-0, 56e). Un court succès suffisant pour les hommes d’Erik ten Hag, qui enchaînent un troisième match sans défaite depuis la déroute à Liverpool et confirment un peu plus sa qualification en quarts de finale de la deuxième Coupe d’Europe.

La Juve assure, Feyenoord se balade

La Juventus, qui est imposée sur la plus petite des marges à domicile (1-0), devait confirmer son succès à l’aller, cette fois sur la pelouse de Fribourg. La mission a été facilitée par le rouge écopé par Manuel Gulde après deux avertissements (26e, 44e). Après un but refusé pour hors-jeu, l’attaquant serbe Dusan Vlahovic débloquait la marque sur penalty juste avant la pause (1-0, 45e), avant que l’entrant Federico Chiesa ne fasse le break en fin de match, servi par le Bleu Adrien Rabiot. Une victoire 2-0 en terres allemandes, suffisante pour les Bianconeri, dans le mal en championnat en raison des 15 points de pénalité, afin de poursuivre leur périple européen et espère un ticket pour la Ligue des Champions à travers un sacre final en Ligue Europa.

Dans les deux autres rencontres de ce multiplex, Feyenoord s’est offert un festival offensif à Rotterdam face au Shakhtar Donetsk, sur le score de 7-1 ! Les Néerlandais peuvent notamment remercier le Turc Orkun Kokcu et le Marocain Oussama Idrissi, tous deux auteur d’un doublé. L’attaquant iranien Alireza Jahanbakhsh a également été impliqué sur deux buts. La réduction du score de Kevin Kelsy ne changeait rien au sort du huitième de finale. Enfin, malgré sa défaite à Istanbul (1-0) sur le penalty d’Enner Valencia (son 12e but post-Mondial), le Séville FC s’est qualifié pour le tour suivant grâce à sa victoire à l’aller par deux buts d’avance (2-1 s.c.)

Les résultats complets du multiplex de 18h45

Real Betis 0-1 Manchester United : Rashford (56e)

Feyenoord 7-1 Shakhtar Donetsk : Gimenez (9e), Kokcu (24e, 38e pen), Idrissi (49e, 60e), Jahanbakhsh (64e), Danilo (67e) / Kelsy (87e)

Fenerbahce 1-0 Séville FC : Valencia (41e, pen)

Fribourg 0-2 Juventus : Vlahovic (pen, 45e), Chiesa (90+5e)

Leave a reply