Liste non paritaire de Yewwi : Ousmane Sonko retrace le film de la confection et du dépôt de la liste

1
417

« Macky Sall n’a acheté personne d’entre nous de Yewwi. Ce n’est pas un complot contre qui que ce soit (…). Khalifa Sall a tardé à prendre une décision parce qu’il voulait faire renoncer Barth. Barth a mis du temps à renoncer à son 3ème candidat« , déclare Ousmane Sonko, juste après la confirmation du rejet de la liste de Yewwi Askan Wi du département de Dakar pour non respect de la parité. 

En conférence de presse ce jour, mardi 17 mai 2022, tard dans la soirée, le maire de Ziguinchor a fait cas du déroulement de la confection des listes de YAW et du dépôt de celles-ci.

Revenant sur les faits, Ousmane Sonko informe qu’en réalité, lors de la confection des listes de leur toute nouvelle coalition, Yewwi Askan Wi avait estimé prendre 6 des 7 postes de députés du département et que le siège réservé à Wallu Sénégal reviendrait à une dame. Ce qui ne s’est pas passé de la sorte, confie-t-il, d’autant plus que leur nouvel allié a présenté un homme.

Suite à cet imprévu, le leader de Pastef dit avoir demandé à Khalifa Sall de démettre un homme de la liste pour intégrer une femme, dans le but de respecter la parité. Toutefois, Khalifa Sall lui a notifié qu’il fallait prendre l’avis de Barthélémy Dias qui tenait vaille que vaille à ses 3 candidats, pour l’aider lors de la campagne électorale au niveau de Dakar.

Suite à l’insistance de Barth, Sonko informe avoir demandé à Khalifa Sall de faire un appel à 3 pour qu’il puisse parler au maire de Dakar, d’autant plus qu’il n’était pas question de gâcher tout le travail qui avait été fait sur les listes.

« J’ai dit à Barthélémy Dias : «ce que je te dis n’est pas une consultation, c’est une décision des leaders de Yewwi Askan Wi et toi tu n’en fais pas partie. Tu enlèves un homme et tu mets une femme». Il a accepté« , dit-il d’un ton autoritaire.

Mieux, Ousmane Sonko assure avoir parlé à Déthié Fall pour lui demander de retirer de la liste un homme pour y introduire une femme. Celui-ci lui avait promis de le faire à la dernière minute. Malheureusement, cela n’a pas été fait. Pour Ousmane Sonko « Khalifa Sall a tardé à prendre une décision parce qu’il voulait faire renoncer Barth. Barth a mis du temps à renoncer à son 3ème candidat« . Pis, reconnait-il, leurs mandataires ont écouté par naïveté la DGE, certainement à cause de la fatigue (ils ont fait plus de 24h à la DGE),  qui leur aurait assuré que la liste pouvait passer.

Malgré ses erreurs commis par leurs mandataires, Ousmane Sonko a réitéré toute sa confiance à Déthié Fall et Saliou Sarr, tout en rappelant les sacrifices que ces derniers ont consenti pour la coalition. Il a dans la foulé assuré qu’il n’y aucun problème entre Bartéhélmy Dias et Khalifa Sall, encore moins Khalifa Sall et lui, tel que le soutiennent certains.

J M D

1 comment

Leave a reply