Locales-Investitures à Kolda : Le choix de Macky à l’épreuve de la réalité du terrain

0
220

Comment faire gagner les listes de BBY au Fouladou ? Une mouvance présidentielle fortement divisée, des élus sortants pour la plupart impliqués dans des affaires ou sans aucun bilan positif. A Kolda commune, Mame Boye Diao maintient sa candidature, une décision qui complique encore plus la situation pour le maire. En attendant de savoir la position de Sanoussy Diakhité et d’autres alliés qui avaient juré de ne jamais aller avec Abdoulaye Bibi Baldé.

C’est fait : Abdoulaye Bibi Baldé va conduire le combat pour sa réélection à la tête de la commune de Kolda. Le ministre Pr Moussa Baldé devra, lui, se battre pour garder le département, un choix qui n’a pas beaucoup surpris tout analyste politique réaliste au Fouladou. Reste maintenant à faire passer ce choix au sein des populations. Mame Boye Diao, Directeur des Domaines, maintient sa candidature à en croire un de ses lieutenants Fabouly Gaye. Les partisans d’Abdoulaye Bibi Baldé qui l’ont accueilli ce lundi, en fin de soirée comme un roi savent que ce n’est que le début et que la bataille de Kolda aura lieu avec Mame Boye Diao et autre Abdourahmane  Doura Baldé.

Premier chantier : la réunification de la mouvance présidentielle, la confection des listes et la prise en charge des alliés qui n’entendent pas céder face à la gourmandise de l’APR. Un chantier colossal où l’apport du ministre Moussa Baldé sera déterminant. Ce dernier a en effet la chance d’être très écouté chez les alliés et autres sympathisants du pouvoir. Le Ministre devra aussi travailler sérieusement pour l’investiture dans les autres communes afin d’éviter les frustrations. Il y est pratiquement impossible de faire réélire certains maires. Le succès du BBY dans la région passe obligatoirement par l’unité et une plus grande responsabilisation du Pr Moussa Baldé car l’opposition est véritablement présente dans certaines collectivités territoriales. Fragilisé par l’arrogance de certains élus, souvent cités dans des différends fonciers, la coalition présidentielle devra  nager dans une mare infestée pour s’en sortir et ce travail incombe au plénipotentiaire BBY dans la région. Les proches  du ministre demandent simplement l’accompagnement du Président de la République pour permettre au ministre de faire gagner les listes  de la région de Kolda.

Ce combat au sein de BBY passe nécessairement pour la commune de Kolda par la confection de listes tenant en compte les différentes sensibilités de l’APR mais aussi des autres partis. Difficile sera cependant cette tâche, les lignes entre certaines sensibilités sont très éloignées. Les responsables sont tenus de faire jouer la «discipline de parti». Discipline pour pallier au manque de démocratie interne qui huile le fonctionnement de toute structure associative de masse. Le plus dur vient ainsi de commencer dans le camp du président au moment où l’opposition espère bénéficier de l’apport des frustrés et autres victimes des protocoles de Dakar. Une certitude toutefois : la candidature de Mame Boye Diao  ne facilitera pour le combat pour le maire sortant. Reste aussi à scruter la position de Sanoussy Diakhité,  ancien DG de l’ONFP, candidat lui aussi de la mouvance qui compte beaucoup de militants dans la commune.

ABDOU DIAO

Comments are closed.