L’Université du Sénégal oriental est une  »aubaine » pour la région de Tambacounda, selon Sidiki Kaba

0
297

(APS) – La volonté du gouvernement de créer l’Université du Sénégal oriental (USO) devrait contribuer à renforcer un  »maillage » de la carte universitaire , dans une perspective  »d’élargir » l’égalité des chances, a estimé le président de l’association Action pour le développement du Sénégal oriental (ADESOR), Sidiki Kaba, parlant d’une  »aubaine » pour la région de Tambacounda .

Recevant une délégation de l’Agence de presse sénégalaise (APS) conduite par son directeur général, Thierno Amadou Sy, Sidiki Kaba, par ailleurs ministre des Forces armées a notamment insisté sur l’égalité des chances que cette université va apporter aux ressortissants de cette région orientale du Sénégal.

‘’La création de l’USO est une aubaine pour la région de Tambacounda et toutes les localités qu’elle polarise. Nos enfants pourront étudier chez eux du préscolaire à l’université ‘’, s’est-t-il réjoui.

Le président de ADESOR a également salué la décision du chef de l’Etat de désigner un coordonnateur du projet de l’Université du Sénégal Oriental en vue d’accélérer le ‘’processus » de sa mise en œuvre.

Me Sidiki Kaba s’est également félicité du choix porté sur la région de Tambacounda pour abriter la célébration de la journée nationale de l’élevage prévu le 29 décembre en présence du chef de l’état Macky Sall.

Le président de la République, Macky Sall, va inaugurer des infrastructures, lancer des travaux publics et s’entretenir avec divers acteurs de la région de Tambacounda (est), avant le Conseil des ministres qu’il va y présider mercredi 28 décembre

‘’En choisissant la région de Tambacounda pour abriter la journée de l’élevage, le président de la République a voulu faire un clin d’œil à cette catégorie qui joue un rôle important dans le processus de développement de notre pays’’, a-t-il relevé.

Kaba dit avoir rencontré toutes les associations d’éleveurs de la région de Tambacounda en vue d’une ‘’célébration dans la concorde, la joie et la fraternité’’.

‘’Nous avons rencontré un certain nombre d’acteurs pour préparer la visite du président de la République et la journée nationale de l’élevage. Il fallait délivrer un message de fraternité et prendre les décisions importantes pour sa réussite’’, a expliqué Me Sidiki Kaba.

Le ministre des Forces armées a aussi rappelé les engagements pris par le gouvernement dans la perspective de la relance du chemin de fer, le port sec pour le transport du matériel vers le Mali et la gare des gros porteurs ainsi que la réhabilitation de l’aéroport régional pour le développement du tourisme.

‘’Nous avons beaucoup d’espoir pour une région qui a besoin de connaître le bonheur de ses populations. Elles (populations) sont prêtes pour accueillir le président de la République à la hauteur du choix qu’il a porté sur Tambacounda et pour les actions qu’il compte y mener’’, martèle-t-il.

Leave a reply