Lutte contre la déforestation à Tambacounda : la forêt de Nettéboulou reboisée

0
341

L’inspecteur régional des Eaux, Forêts et Chasses de Tambacounda, Mamadou Gaye a procédé hier, mardi 23 août, au lancement des opérations de reboisement de plants de différentes espèces dans la forêt de Nettéboulou située dans la région de Tambacounda. L’objectif est d’assurer la régénération de ce poumon vert. Sur une surface de cinq hectares, le commandant Gaye et ses partenaires ont planté le Khaya senegalensis dit «khaye» en wolof, le Veine, la mangue, l’anacarde et entres autres espèces végétales pour lutter contre la déforestation.

«Nous allons planter sur cinq hectares, différentes espèces y compris des arbres fruitiers pour donner un nouveau souffle à la forêt. L’accent sera mis sur le Veine qui a été saccagé et détruit ses dernières années», a expliqué le commandant Gaye, qui s’exprimait lors de la cérémonie de remise de 50.000 plants de l’Union régionale des coopératives d’exploitants forestiers du Sénégal.

Non sans préciser que ces espèces locales sont les «plus utilisées dans la menuiserie, la charpenterie et dans les foyers». M. Gaye a annoncé qu’environ mille pieds de Veine allaient prochainement être plantés en vue d’essayer de remplacer les arbres coupés. Il s’est dans le même temps réjoui de l’éradication du phénomène de la coupe et de l’exploitation du bois dans la zone de Maka Colibantang vers la Gambie et la Chine, même s’il reste à «relever le défi de l’exploitation et du trafic interne du bois». Quant à Mandiaye Sène, membre de l’Union régionale des coopératives d’exploitants forestiers du Sénégal, il a informé dans la foulée qu’une «pépinière de 5 ha est aménagé pour sécuriser et arroser pendant six mois les plants».

Pape Moussa CAMARA (Stagiaire)

Leave a reply