Lutte contre la fraude et la corruption : l’OFNAC recommande une loi pour la protection des lanceurs d’alerte

0
204

Dans son rapport d’activité 2021, l’Office national de Lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC) a formulé des recommandations de portée générale. Parmi celles-ci, il y a celle relative à l’amélioration du cadre juridique de prévention et de lutte contre la corruption.

« L’Office national de lutte contre la Fraude et la Corruption recommande : l’adoption d’une législation sur la protection des dénonciateurs, des lanceurs d’alerte, victimes et témoins de faits de fraude, de corruption ou d’infractions assimilées ; le renforcement du système de déclaration de patrimoine, notamment par la prise en compte des conflits d’intérêts et le renforcement du régime des sanctions pour non déclaration, fausse déclaration, déclaration tardive« , souhaite les enquêteurs.

TRANSPARENCE DU FINANCEMENT DES PARTIS

Dans la même dynamique, l’OFNAC a recommandé à l’État d’examiner la possibilité « d’allonger la prescription en matière de corruption à une durée de 07 ans ; d’adopter une loi sur la transparence du financement des partis politiques ; de finaliser et d’adopter le projet de loi sur l’accès à l’information« .

Leave a reply