Lutte contre la mauvaise gestion des ressources publiques : Pape Diop promet un renforcement du statut des corps de contrôle

0
888

A Touba hier, mercredi 13 juillet pour sa première journée de campagne électorale, Pape Diop, tête de liste nationale de la coalition Bokk Gis Gis Ligueye a annoncé vaste réforme institutionnelle en cas de la victoire de sa coalition au soir du 31 juillet prochain. S’exprimant après son audience avec le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké, l’ancien président de l’Assemblée nationale et du Sénat a indiqué que le premier chantier de ces reformes sera la modification du statut des corps de contrôle en de vue de les donner plus de «pouvoir et d’autonomie» dans la saisine de juridiction compétente en cas de rapport compromettant.

La tête de liste de la coalition Bokk Gis Gis Ligueye a démarré hier, mercredi 13 juillet sa campagne électorale pour les élections législatives du 31 juillet prochain. A la tête d’une forte délégation, Pape Diop par ailleurs, leader de la Convergence démocratique Bokk Gis Gis a réservé sa première sortie dans le cadre de cette campagne à une visite de courtoisie au Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké. S’exprimant à sa sortie de la résidence du patriarche de Touba, l’ancien président de l’Assemblée nationale, a alerté sur le danger qu’encourt le Sénégal à cause de la mauvaise gestion des ressources publiques. Ainsi, pour mettre fin à cette situation qui selon lui, constitue l’une des principales menaces à la cohésion et la stabilité nationale, il a annoncé une vaste réforme institutionnelle en cas de victoire de sa coalition au soir du 31 juillet prochain. Soulignant que cette réforme va toucher toutes les institutions de la République, Pape Diop a indiqué que les corps de contrôle seront le point de départ de cette vaste campagne de réforme.

Poursuivant son propos, la tête de liste de la coalition Bokk Gis Gis Ligueye a expliqué au sujet de la réforme des corps de contrôle que sa majorité va procéder à la modification du statut des corps de contrôle pour dit-il, leur donner plus de «pouvoir et d’autonomie» dans la saisine de juridiction compétente en cas de rapport compromettant dans le but de renforcer non seulement leur crédibilité d’auprès des populations mais aussi de préserver les ressources de l’Etat. Toujours lors de sa déclaration à la sortie de la résidence Darou Minâme, le leader de la coalition BGG Ligueye a également appelé à une campagne électorale apaisée.

«Notre pays est à un tournant décisif de son histoire. Nous allons battre campagne sous le sceau de la paix. Nous ne ferons ni dans les injures, ni dans les invectives. Nous parlerons aux populations de notre programme de législature qui s’articule sur plusieurs aspects. Au cours de la campagne, arrivé dans chaque localité, nous leur dirons ce que nous avons comme projet de législature», a souligné Pape Diop qui a également rendu visite dans la cité de Touba au Khalife de Serigne Abdou Khadre, Serigne Abo et au khalife des Baye FALL à Diourbel.

Nando Cabral GOMIS

Leave a reply