Lutte contre le réchauffement climatique : la mairie de Diass au front

0
1213

Dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, le maire de Diass, Mamadou Ndione, a procédé au lancement d’une campagne de reboisement couvrant l’ensemble de sa commune. La cérémonie s’est déroulée hier, lundi 5 septembre 2022, à l’hôtel de Ville de Diass.

Plus qu’un simple slogan, «Diass vert» se veut une réalité. Pour cause, pour contrecarrer le réchauffement climatique, le maire de Diass, Mamadou Ndione, a procédé au lancement d’une campagne de reboisement couvrant l’ensemble de sa commune. La cérémonie s’est déroulée hier, lundi 5 septembre 2022, à l’hôtel de Ville de Diass. «Grâce au soutien de nos partenaires, nous avons, pour une première, reçu 1150 plants que nous allons augmenter avec nos collaborateurs», a déclaré M. Ndione, qui précise que «ces plants seront aussi distribués au niveau des villages» et que le suivi sera assuré par les différents Conseils de village, sous la supervision de la Commission environnement.

Mamadou Dione, par ailleurs Directeur général du Conseil sénégalais des Chargeurs (COSEC), estime que sa localité est la vitrine du pays. «Diass constitue la porte d’entrée du Sénégal avec l’AIBD. Même au plan portuaire, Diass sera l’une des façades maritimes du Sénégal, parce que le port de Ndayane est polarisé entre trois communes, notamment Diass, Yenne et Poponguine. À ce titre, l’image du Sénégal sera reflétée par l’image que donnera Diass. Nous voulons donner cette image d’un Diass vert, et nous prenons l’engagement d’accompagner l’État, mais également d’être le réceptacle de ses politiques publiques à travers des conventions que nous signerons avec les différentes ses structures», a-t-il dit, face aux journalistes.

«Il y a 300 arbres fruitiers (manguiers, citronniers, orangers, mandariniers, carossoliers, goyaviers, pamplemoussiers) parmi les 1150 plants, mais aussi des arbres ombrageux. Dans le cadre des projets de lotissement que nous serons appelés à valider, nous veillerons à ce que, à chaque lotissement, il y ait un espace vert utile pour l’agriculture et l’horticulture, mais aussi le soulagement des populations», informe Mamadou Ndione.

«Le programme de reboisement de Diass prend en compte toutes les étapes d’une campagne de reboisement. Donc, nous sommes sûrs que nous allons bien réussir», assure, de son côté, le Colonel-Major Baïdy Bâ, Directeur des Eaux, Forêts, Chasse et la Conservation des Sols. «L’année prochaine, on pourrait aller davantage», confie M. Bâ.

Papa Moussa CAMARA (Stagiaire)

Leave a reply