Lutte contre les inondations, livraison des chantiers des infrastructures universitaires : Macky Sall presse ses ministres

0
878

La question de la lutte contre les inondations a été au menu du Conseil des ministres d’hier, mercredi 31 juillet. Présidant la rencontre, le Chef de l’Etat, Macky Sall qui «s’est réjoui de cette pluviométrie abondante, source d’espoir chez les agriculteurs, mais qui soulève des inquiétudes chez des populations de plusieurs localités, vu les désagréments causés », a invité le gouvernement à faire face. «Le Président de la République invite, dès lors, les Ministres en charge de l’Intérieur, des Infrastructures, de l’Assainissement et des Collectivités territoriales, à mobiliser tous les services compétents de l’Etat, en vue de renforcer, dans les zones impactées, les dispositifs opérationnels de lutte contre les inondations par l’intensification du pompage et le fonctionnement optimal des ouvrages de drainage des eaux, réalisés ces années», rapporte le communiqué.

Et d’ajouter, «le Président de la République invite, dans ce contexte d’hivernage, le Ministre de l’Intérieur et le Ministre des Collectivités territoriales à veiller au contrôle adéquat des dispositifs de protection civile dans les marchés et autres établissements recevant du public». Mieux, «le Chef de l’Etat indique, en outre, au Gouvernement, la nécessité de surveiller les côtes d’alerte le long du fleuve Sénégal». Lors du Conseil des ministres, Macky Sall a évoqué «la séance spéciale de «JOKKO AK MACKY», qu’il a tenue, ce jeudi 21 juillet 2022, au Palais de la République, avec plus de 300 étudiants des universités et établissements d’enseignement supérieur publics comme privés, et de la Diaspora». Dans cadre, il a indiqué au gouvernement «l’impératif de délivrer, dans les meilleurs délais, les chantiers des infrastructures universitaires (USSEIN et Iba Der Thiam de Thiès notamment); d’accélérer le renforcement des filières et le démarrage, prochain, des classes préparatoires scientifiques ; d’intensifier le développement et la valorisation des formations au niveau des écoles d’ingénieurs (Ecole Polytechnique de Thiès, Ecole Nationale Supérieure d’Agriculture, Institut des Sciences de la Terre, Institut national du Pétrole et du Gaz)…), du Campus Franco- sénégalais, des ISEP et de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS)».

«Ces établissements de référence, doivent davantage s’adapter aux besoins de l’économie, à travers la professionnalisation de leurs filières, le développement de l’entreprenariat et la transformation numérique», dira Macky  Sall. Non sans demander «au Ministre de l’Enseignement supérieur et au Ministre des Affaires étrangères d’accorder une attention particulière à la situation académique, administrative et sociale des étudiants sénégalais à l’étranger».

A propos du climat social, le Chef de l’Etat a évoqué, entre autre, le renforcement de la sécurité routière, «l’encadrement soutenu des acteurs des transports émergents, en invitant les Ministres en charge de l’Intérieur et des Transports terrestres à veiller à la régulation optimale des activités concernées, et à soutenir efficacement les professionnels des deux roues».

MARIAME DJIGO

Leave a reply