«Ma dernière conversation avec Koto», Mamadou KOUME

0
214

«Mardi après le match contre la Namibie, je faisais ma marche. J’ai croisé Koto, il était avec Zamadou. Nous avons,  à trois, évoqué le match et j’ai écouté leurs observations.  Avant de les quitter, j’ai demandé à  Koto s’il avait une idée du nombre de buts qu’il avait marqués en équipe nationale. Il avait répondu non. Je lui ai dit, je te le vends. Je lui ai donné le chiffre : huit buts. Il avait souri. C’est la dernière image que je garde de lui. 

Le footballeur que j’ai connu était un attaquant audacieux et courageux.

Il a marqué des buts improbables pour son équipe, la Jeanne d’Arc. 

Je le tenais en haute estime et le considérais comme un jeune frère. Il m’appelait Grand ou Président. En effet, j’ai été  dans la même classe que son frère aîné Edmond, qui a été attaquant lui aussi à la JA. 

Repose en paix Bout de chou. 

Leave a reply