Macky Sall engage son gouvernement pour l’amélioration des conditions d’existence des travailleurs

0
229

En conseil des ministres, hier, mercredi 04 mai 2022, le président de la République Macky SallA s’est beaucoup appesanti sur la problématique des conditions de travail dans le pays, point majeur inscrit dans le cahier de doléances remis par les syndicalistes. Sur ce, il a instruit les membres du gouvernement de veiller, en permanence, à la qualité et au renforcement du dialogue social par le respect de la liberté syndicale, la consolidation du tripartisme (Etat-Employeurs-Travailleurs), un suivi et une prise en charge efficaces des doléances sectorielles des travailleurs.

Le chef de l’état entend user de son pouvoir pour répondre concrètement à l’appel des travailleurs du pays. Ainsi, il prévoit la mise en œuvre de nombreuses réformes dans le secteur du travail attestant d’une prise en charge immédiate des revendications des mouvements syndicaux. Il demande à cet effet, au ministre du travail et au haut conseil du dialogue social de préparer la tenue, avant la fin de l’année 2022, de la 4ème édition de la conférence sociale ; une rencontre déterminante qui doit matérialiser l’adoption des réformes du code du travail, du code de sécurité sociale ainsi que du nouveau pacte de stabilité sociale et d’émergence économique.

Pour cela, il souligne en particulier l’urgence de finaliser, d’une part l’actualisation des conventions collectives et, d’autre part, la conclusion des conventions dans les secteurs émergents et/ou dépourvus de cadre de pilotage consensuel des relations professionnelles. Il instruit à ce propos, le ministre en charge du travail, de renforcer la santé et la sécurité au travail, mais également d’assurer en liaison avec son homologue en charge de l’économie sociale et solidaire, la vulgarisation, auprès des centrales syndicales et des travailleurs, des opportunités de la loi d’orientation n°2021-28 du 15 juin 2021 relative à l’économie sociale et solidaire.

Ces actions s’inscrivent dans le cadre d’un accompagnement, de la part du gouvernement, des centrales syndicales dans leurs projets de développement de centres de formation  et de renforcement des capacités des travailleurs. En ce qui concerne l’accès au foncier et l’amélioration du pouvoir d’achat des travailleurs, le chef de l’état invitera, les ministres des finances et de l’urbanisme à «mettre en œuvre des mécanismes de facilitation de l’accès des travailleurs et de leurs coopératives, au foncier et la propriété immobilière, avec le déploiement du projet des 100.000 logements» et le gouvernement à «poursuivre sans relâche, les efforts de soutien au pouvoir d’achat des ménages par les subventions de l’énergie et des prix de denrées de consommation courante (riz, sucre, huile…) soit 350 milliards de FCFA pour l’énergie et 157 milliards de FCFA pour les produits essentiels», lit-on dans le communiqué.

Sur la problématique des pensions de retraite et le lot de réformes que cela engage, Macky Sall charge le ministre du travail de finaliser les études relatives à la revalorisation significative des pensions du fond de retraite (FNR) et d’engager une évaluation prospective du système national de retraite en termes de viabilité et d’innovation en matière de gouvernance.

Avant de l’exhorter d’engager les études concernant le rapprochement/fusion en l’IPRES et la caisse de Sécurité Sociale (CSS), en tenant compte des recommandations de base des partenaires.

Khadidiatou MENDY (Stagiaire)

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :