Macky Sall s’engage à accompagner les athlètes par des bourses et stages en perspective des « JOJ 2026 »

0
251

Le président de la République, Macky Sall qui a reçu la torche olympique des mains de Mamadou Diagna Ndiaye, membre du Comité international olympique (CIO) s’engage à accompagner les athlètes pour les prochains JO «Paris 2024» et des Jeux olympiques de la Jeunesse  «Dakar 202». Au cours de cette cérémonie tenue ce samedi 20 novembre, le chef  de l’Etat a annoncé que le stade du Sénégal, qui sera inauguré en février 2022, va renforcer cet engagement et la position de l’Etat  pour le développement du sport et de l’olympisme. A ce titre, il a déclaré que l’heure est venue de trouver un «remplaçant» à El hadji Dia Amadou Ba, jusqu’ici le seul médaillé sénégalais aux JO. C’était à Seoul en 1988.

Macky Sall  s’est engagé à offrir des stages et des bourses aux athlètes sénégalais dans le cadre de la préparation des JO de «Paris2024» et des Jeux olympiques de la jeunesse «Dakar2026» qui se profilent. L’annonce a été faite, ce samedi  20 novembre, lors  de la remise de la torche olympique. 

«Je voudrai lancer un appel aux jeunes, à leur éveil pour ne pas se laisser divertir et surtout de pouvoir se concentrer sur les préparations du futur. Et le futur, ce sont les JOJ Dakar 2026. C’est maintenant qu’il faut préparer «Dakar 2026». Je serai à côté du président Mamadou Diagna Ndiaye, du CNOSS ainsi que toutes les fédérations pour préparer les athlètes, les encadreurs, les accompagner afin de faire de Dakar 2026, un moment important de rencontres de la jeunesse mondiale, pour la jeunesse sénégalaise et africaine. Nous allons nous employer à accorder des bourses et des stages pour les athlètes afin de leur permettre d’être au rendez-vous», a-t-il déclaré après avoir reçu des mains du Mamadou Diagna Ndiaye, président du CNOSS et membre du Comité International Olympique (CIO), le symbole olympique.

Empêché par la  troisième vague de la Covid-19, d’assister à la cérémonie d’ouverture des JO de «Tokyo 2020»,  le chef de l’Etat en a profité pour manifester sa gratitude  au CIO  pour cet «honneur» qui, selon lui, est fait au Sénégal. 

«Je vous demande  président Mamadou Diagna Ndiaye d’être mon interprète auprès de Thomas Bach, président du CIO et auprès du comité exécutif du CIO pour leur dire ma gratitude et ma reconnaissance par rapport à ce geste symbolique mais d’une haute importance. J’accepte avec humilité et surtout remercie le comité  exécutif du CIO. J’étais invité des JO « Tokyo 2020 », malheureusement  le développement de la pandémie, avec la 3e vague, ne m’a pas permis d’abandonner notre pays et de prendre part à cette importante manifestation. Je voudrai au nom du peuple sénégalais et à mon nom personnel, transmettre mes remerciements et ma gratitude au président du CIO et à l’ensemble des autorités de l’olympisme», a-t-il déclaré, au cours de la cérémonie organisée au Palais présidentiel en présence  des disciplines sportives notamment  du judo, du break dance, du roller-skateboard, du taekwondo, de l’escrime,  de la boxe,  du Wu shu et du handisport.  

Mais aussi de quelques responsables, dont le Secrétaire général du Gouvernement, Seydou Guèye, le directeur de cabinet politique du chef de l’État, Mahmoud Saleh et les membres  dont Ibrahima Wade (1er vice-président et coordonnateur des JOJ), Seydina Omar Diagne, Ady Fall, Amadou Dia Bâ et Cécile Faye.

Le dynamisme Mamadou Diagne Ndiaye salué

Dans son adresse, le président Macky Sall n’a pas manqué de  saluer le dynamisme du président du CNOSS. «Il ne me reste qu’à remercier le président Mamadou Diagne Ndiaye pour son dynamisme, son engagement au service de l’olympisme au Sénégal et dans le monde. La manière dont il conduit avec brio le CNOSS mais également, je dois le dire, tout ce qu’il faut pour le développement de notre pays »,  ajoute-t-il.

Omar DIAW

Comments are closed.