Macky Sall veut une application systématique des accords signés avec les syndicats d’enseignants

0
896

Le Président de la République Macky Sall a présidé, hier, mercredi 02 mars 2022, le Conseil des Ministres. Au cours de cette réunion,  il a demandé au Gouvernement de veiller à l’application systématique des accords signés avec les syndicats des enseigants et d’assurer leur suivi régulier dans le cadre d’un dialogue social permanent entre ces derniers, les Ministres sectoriels concernés, les parents d’élèves et autres acteurs de la communauté éducative.

En conseil des ministres hier, mercredi 2 mars, le Président de la République Macky Sall a demandé au Gouvernement de veiller à l’application systématique des accords signés et d’assurer leur suivi régulier dans le cadre d’un dialogue social permanent entre les Ministres sectoriels concernés, les syndicats d’enseignants, les parents d’élèves et autres acteurs de la communauté éducative. Le Chef de l’Etat a  souligné, par ailleurs, l’impératif de garantir un pacte social durable dans le secteur éducatif afin de mener, dans le consensus, les initiatives nécessaires à l’amélioration de la qualité des enseignements et apprentissages. Il a indiqué, enfin, l’urgence d’engager une réflexion sur  le réaménagement du calendrier scolaire ; la mise en place d’un Conseil national de l’Education et de la Formation, un cadre consensuel et inclusif de supervision des orientations, actions et performances du système éducatif. Dans la foulée, Macky Sall a salué l’effort budgétaire exceptionnel de près de cent (100) milliards de FCFA, consenti par l’Etat, à compter du 1er mai 2022, pour revaloriser, de façon significative, les traitements, salaires et rémunérations des enseignants et personnels d’encadrement du système éducatif.

Abordant la question liée à l’accélération de l’édification des centres départementaux de formation professionnelle, le Chef de l’Etat a rappelé au Gouvernement, la place primordiale qu’il accorde à la valorisation du capital humain national et à l’objectif d’orienter 30% des élèves sortants du cycle fondamental dans la formation professionnelle. Macky Sall a invite, à ce titre, le Ministre en charge de la Formation professionnelle et de l’apprentissage, à développer des offres de formation professionnelle adaptées aux enjeux et défis de l’économie nationale.

Revenant sur la préparation de la célébration de la Journée internationale des droits des femmes, le 08 mars, le Président de la République a  demandé au Gouvernement de poursuivre les efforts significatifs déployés pour lutter sans relâche contre les violences faites aux femmes, mais également pour asseoir l’autonomisation économique des femmes, par le renforcement continu de leurs capacités et les facilités d’accès aux financements de leurs activités. Il  invite, dès lors, la Délégation générale à l’Entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER/FJ), à intensifier les financements dans les communes et départements du Sénégal afin de consolider la politique d’inclusion et de promotion économique des femmes. Le Président de la République demande, enfin, au Ministre de la Femme et au Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République, d’actualiser le cadre législatif et réglementaire relatif à l’organisation et au fonctionnement de l’Observatoire national de la Parité (ONP).

NDEYE AMINATA CISSE

Comments are closed.