Macky se fixe comme objectif de faire du Sénégal un hub médical sous-régional à travers la construction de la polyclinique de l’hôpital principal de Dakar

0
302

Le Président de la République, Macky Sall a procédé hier, vendredi 26 novembre, à la pose de la première pierre de la polyclinique de l’hôpital principal de Dakar. Il s’agit de faire de notre pays un hub médical dans la sous-région et de limiter les évacuations sanitaires à l’étranger.

La polyclinique de l’hôpital principal de Dakar dont les travaux ont été lancés hier, vendredi 26 novembre par le Chef de l’Etat, Macky Sall se veut l’établissement médical de l’excellence en matière de soins pour renforcer la souveraineté sanitaire de notre pays.

«Après la construction des hôpitaux de Sédhiou, Kaffrine, Kédougou et Touba et le lancement des travaux du centre national d’Oncologie de Diamniadio, ce projet innovant va permettre à notre pays d’élargir la carte sanitaire en le dotant d’une infrastructure médicale d’une dernière génération répondant aux normes et standards internationaux. La polyclinique de l’hôpital Principal de Dakar contribuera ainsi à faire de notre pays un hub sanitaire de référence pour la sous-région. Cette infrastructure ultra moderne d’une capacité de 100 chambres d’un coût estimé à 60 milliards de F Cfa et entièrement financé par l’Etat du Sénégal permettra de réduire de façon significative les évacuations sanitaires souvent coûteuses», a déclaré Macky Sall.

L’établissement qui sera construit sur un site de 20.000m², va aussi compter 6 blocs opératoires certifiés dont deux pour les greffes d’organe.

«La nouvelle infrastructure hospitalière offrira des soins de qualité  avec des équipements à la pointe de la technologie dans différentes spécialités médicales, notamment dans le domaine de la transplantation rénale pour soulager définitivement les hémodialysés. Elle va également renforcer notre souveraineté sanitaire», a ajouté Macky Sall.

La cérémonie de pose de première de la polyclinique de l’hôpital principal de Dakar a eu lieu en présence du ministre des Forces armées, Sidiki Kaba, du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, du Chef d’état-major général des forces armées, le Général Cheikh Wade, le Haut-commandant de la Gendarmerie, le Général Moussa Fall, le directeur de l’hôpital Principal, le médecin-général, Mame Thierno Dieng, entre autres personnalités. Les travaux qui seront réalisés par les entreprises Sila Saglik Grubu (Turquie) et Dakar Construction, devront finir dans un délai de 14 mois.

Mariame DJIGO

Comments are closed.