Mamadou Talla plaide pour l’harmonisation de la formation des agents territoriaux

0
690

(APS) – Le ministre des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement du territoire, Mamadou Talla, a plaidé, jeudi, pour l’harmonisation de la formation des acteurs territoriaux afin d’obtenir des résultats dans la décentralisation.

‘’La formation des acteurs territoriaux devient donc un impératif pour réussir la décentralisation. Cependant, ces formations ne doivent pas se faire en ordre dispersé. Au contraire, elles gagneraient à être harmonisées pour plus d’efficacité et d’efficience, puisqu’elles s’adressent aux mêmes cibles’’, a-t-il dit.

M. Talla s’exprimait au cours d’un atelier de partage sur l’harmonisation des interventions en matière de formation.

‘’Le succès de la gouvernance et du développement territorial, a-t-il estimé, passe donc par la prise en charge de la formation, si l’on veut disposer de ressources humaines de qualité.’’

‘’Avec la mise en œuvre effective de la fonction publique locale, il fallait professionnaliser les métiers dans les Collectivités territoriales, définir un statut clair et harmonisé pour les travailleurs, renforcer les compétences des élus, et tout cela, par des formations réellement transformatrices’’, a-t-il ajouté.

Pour une harmonisation des interventions, le ministre a insisté sur la nécessité pour les acteurs territoriaux de travailler en synergie, sous la coordination du Centre national de la fonction publique locale et de formation. A cela s’ajoute l’élaboration d’un Plan sectoriel intégré de formation (PSIF), qui ‘’sera endossé par toutes les structures » du ministère ‘’lorsqu’il sera validé’’.

Le représentant des élus locaux, Malick Ndiaye, a appelé à ‘’rationnaliser, harmoniser toutes les stratégies de formation et (…) confier cela au Centre national de la fonction publique locale, dont la direction est en train de prendre beaucoup d’initiatives allant dans ce sens-là’’.

‘’Cette dynamique apportera, selon M. Ndiaye, plein de choses au niveau des collectivités territoriales dont les personnels ont besoin desdites formations’’.

Le représentant de l’intersyndicale des travailleurs des collectivités territoriales du Sénégal, Daouda Badiane, a rappelé que la fonction publique territoriale concède à l’agent des collectivités beaucoup d’avantages méconnus par l’ensemble des acteurs.

Il a soutenu que la formation est considérée aujourd’hui comme un investissement, dont les dispositifs méritent d’être vulgarisés pour le bonheur de l’ensemble des acteurs territoriaux.

Leave a reply