Manifestations à Ngor : la Cicodev déplore la réaction tardive de l’Etat

0
512

« Les besoins des deux parties État (sécurité publique avec le poste de gendarmerie ; et les jeunes (éducation avec l’école) sont légitimes », a estimé le directeur exécutif de Cicodev Afrique, Amadou Kanouté. Toutefois, ajoute-t-il, « il est regrettable que la réaction des autorités soit prise si tard, alors que des alertes ont été lancées par différentes sources avant que la situation ne dégénère ».  Pour Amadou Kanouté, « cette situation rappelle la nécessité d’étudier les recommandations   contenues dans le Document de politique foncière soumis au Chef de l’état et qui est resté sans suite ».  Dans celui-ci, la société civile avait fortement recommandé une gestion concertée et inclusive du foncier ». Pour Amadou Kanouté,  «  ceci ne semble pas avoir été le cas avec les conséquences qui en ont découlé à savoir la perte présumée de vie humaine ». Le gouvernement doit relancer à relancer le dialogue autour de Demande de valeur foncière (Dvf).

F NDIAYE

Leave a reply