Marche de « yaw » à Ziguinchor – le Pastef persiste et signe : «Avec ou sans autorisation, nous allons marcher, ce mercredi»

0
772

«La marche de ce mercredi aura bien lieu», tiennent à préciser les militants de la coalition YAW, à Ziguinchor, qui sonnent la mobilisation ces dernières heures. La décision de l’autorité administrative n’est pas encore tombée, mais les organisateurs de la marche restent catégoriques. «Avec ou sans autorisation, nous allons marcher, ce mercredi. Nous avons envoyé la note d’information à l’autorité qui nous a même entendus. La marche, c’est quelque chose qui a été réglementée par la Constitution…», martèle Bassirou Coly, l’un des signataires du document de la marche, par ailleurs Responsable des jeunesses de PASTEF à Ziguinchor, qui poursuit : «Il n’y a pas de délit, à ma connaissance, pour qu’une interdiction puisse surgir pour interdire cette marche que nous allons tenir», lance M. Coly.

Les «Patriotes» et leurs alliés de la coalition Yewwi Askan Wi ont d’ailleurs décliné l’itinéraire de cette marche, qui aura comme point de départ le terrain de Lyndiane, dans la commune de Ziguinchor. Aucune décision n’est encore tombée, concernant cette marche. Mais, depuis hier après-midi, les organisateurs de la marche, à bord de véhicule  sonorisé, ont fait le tour de la ville pour informer sur cette manifestation. Toutefois, quelques blindés de la Gendarmerie ont été visibles dans certaines artères de la ville notamment au quartier Lyndiane, là où les marcheurs ont prévu de lancer leur manifestation. En attendant l’avis de l’autorité préfectorale sur cette marche, Ziguinchor, sur la persistance des organisateurs de la manifestation, retient son souffle. La ville reste sous surveillance policière, avec un déploiement de Forces de l’ordre dans les points stratégiques de la ville.

Ignace NDEYE

Leave a reply