Marseille : l’affaire du transfert de Pape Gueye sera étudiée au TAS début mars

0
233

Le Tribunal arbitral du sport se penchera les 8 et 9 mars prochains sur le dossier Pape Gueye, qui devait rejoindre Watford en provenance du Havre à l’été 2020, et qui avait finalement atterri à l’OM.

L’épilogue de l’affaire Pape Gueye ne devrait plus tarder. Après plusieurs reports, l’audience devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) devrait se tenir les 8 et 9 mars prochains, à en croire le calendrier actualisé sur le site de l’instance. Le TAS jugera l’affaire du transfert avorté de Gueye à Watford en 2020. Le milieu de terrain avait finalement rejoint l’OM après son départ libre du Havre.

Un transfert avorté à Watford

Le 29 avril 2020, Watford avait annoncé sa signature, avant que son entourage n’émette rapidement des réserves sur la validité du contrat conclu avec le club anglais. Une lettre de résiliation avait été envoyée à Watford quelques jours plus tard. Le joueur alors âgé de 21 ans, en fin de contrat au Havre, avait engagé une rupture de contrat. Il avait indiqué dans sa demande qu’il ne voulait plus rejoindre Watford en raison d’un conflit avec ses anciens conseillers. Il dénonçait aussi des promesses non tenues concernant le projet sportif. L’Olympique de Marseille avait profité de la situation pour enrôler le joueur.

Watford avait choisi de porter cette affaire devant le TAS, estimant que le rétro-pédalage de Pape Gueye n’était pas légal. « L’OM ne risque quasiment rien », précisait à l’époque un juriste à RMC Sport. « Le risque se porte surtout sur le joueur, avait t-il indiqué. Dans le cas de Gueye, il a signé un pré-contrat mais il n’avait pas signé de contrat avec Watford. Il a rompu son contrat avant la prise d’effet du contrat le liant au club anglais. » En janvier 2022, l’OM et Pape Gueye avaient finalement été sanctionnés.

Gueye et l’OM ont fait appel de la sanction, la décision du TAS attendue

Pape Gueye avait appris alors qu’il s’apprêtait à disputer la CAN qu’il était suspendu quatre mois. L’Olympique de Marseille écopait d’une interdiction de recrutement et était contraint de verser 2,5 millions d’euros à Watford. Le club et le joueur ont immédiatement fait appel devant le TAS, ce qui avait provoqué la levée temporaire des sanctions pour Pape Gueye, qui avait pu jouer et remporter la CAN avec le Sénégal. Le club olympien avait lui vu sa sanction être levée avant le mercato d’été. Depuis l’été 2020, Pape Gueye a joué 93 matches avec l’OM.

 

Leave a reply