Matam – porte disparu depuis dimanche : le corps sans vie d’un jeune garçon retrouvé dans une mare

0
659

Les heures passaient et l’espoir était de moins en moins présent. Après d’intenses  recherches  menées par les siens et les villageois, le corps de l’enfant porté disparu, a été retrouvé sans vie. Y. Diallo, âgé de 10 ans, habitait le village de Ado, situé à 3 km de Ourossogui. 

Les populations du village de Ado, dans la commune de Ogo, situé à près de 3 km de Ourossogui, sont sous le choc.  Le jeune garçon qui avait disparu, a été retrouvé avant-hier lundi matin dans une mare, sans vie, non loin d’un pont d’enjambement situé entre les communes de Matam et Ourossogui. Tout juste âgé de 10 ans, Y. Diallo, habitant le village de Ado (3 km de Ourossogui), porté disparu par les membres de sa famille depuis la veille dimanche, a été malheureusement découvert mort, dans une mare aux environs de 9 heures, suite à des recherches intensives qui ont été menées par les siens et les villageois.

Les agents du Commissariat de la Police urbaine de la commune de Matam, informés de la découverte d’un enfant inanimé se trouvant dans l’eau, se sont transportés sur les lieux pour procéder au constat d’usage. Ce, en compagnie des éléments des Sapeurs-pompiers qui ont pu récupérer le corps avant de le déposer à la morgue de l’hôpital de Ourossogui.

Un drame qui remet au goût du jour l’insécurité qui accompagne la baignade des enfants autour des nombreuses mares qui se trouvent entre les communes de Matam et Ourossogui. Alimentées par la pluie et les eaux de crues du fleuve Sénégal, les petites étendues d’eau stagnante de quelques mètres dont la profondeur n’excède pas 1m50, se caractérisent  dangereusement de par la mouvance du sol argileux par endroit.

Pape Moctar NDIAYE

 

Leave a reply