Maux de ventre, diarrhée de l’enfant : une période favorable au virus

0
2333

Depuis quelques temps,  les enfants sont sujets aux diarrhées,  aux constipations, ou encore à des maux de ventre. Dans les structures de santé, les consultations se multiplient. Au même moment, les officines prodiguent des conseils aux parents pour soulager les maux de leurs enfants. 

Sous un ciel assombri, un climat poussiéreux,  les enfants sont en contact permanent avec le «rotavirus», responsable de la diarrhée. A cause de leur état fragile, ces derniers entrent en contact avec le virus, qui conduit à des problèmes digestifs. La plupart du temps, la diarrhée reste épisodique.

Toutefois, selon les spécialistes de la maladie, cette diarrhée de l’enfant, dite aiguë, peut se déclarer soudainement, durer quelques jours, puis s’arrêter, sans que l’on puisse en déterminer la cause de manière certaine. Parfois, elle peut devenir chronique et durer alors plus longtemps, avec moins d’intensité.

Au niveau des structures de santé de Dakar, les consultations se multiplient, les enfants souffrent de maux de ventre ou encore de diarrhée qui causent des douleurs abdominales de manière courante. Au niveau des officines, les conseils se multiplient. Les antidouleurs, comme sirop viscéralgine, novalgine, sont très vendus, mais aussi le normet pour la diarrhée, et autres molécules.

Selon un spécialiste de la santé, les douleurs sont le plus souvent bénignes. Cependant, il faut veiller à ce que l’enfant ne soit pas déshydraté. Les manifestations sont souvent une légère douleur ressentie le matin ou au moment des selles qui peuvent prendre des proportions plus importantes.

Au centre de santé Gaspard Kamara, face à un cas, l’infirmière en soin, prescrit de la Solution de réhydratation orale (Sro) et du Zinc, pour soulager la douleur et éviter la déshydratation, tout en songeant à déparasiter l’enfant.

Selon les pédiatres, la diarrhée est souvent due à une infection des intestins par des virus, comme celui de la gastro-entérite à rotavirus, qui sévit le plus souvent en hiver. Elle peut également être due à des bactéries, une toxine bactérienne, une intolérance alimentaire ou, plus rarement, des champignons microscopiques.

Pour l’infirmier en charge des soins pédiatriques à Graspard Kamara, il faut donner beaucoup d’eau à boire à son enfant, si les premiers signes de diarrhée sont constitués de  selles un peu plus liquides que d’habitude, donner une alimentation riche en fécule ou encore des fruits, comme de la banane, entre autres.

Si la diarrhée est aiguë, les pédiatres demandent aux parents de compenser les pertes en eau et en sels minéraux avec des boissons contenant du sel et du sucre, comme les solutés de réhydratation à savoir la Sro donné gratuitement dans les structures de santé du pays, pour le traitement de la diarrhée. Une solution composée d’un mélange sucré-salé.

Par mesure de prévention, il est demandé non seulement aux enfants mais aussi aux adultes, d’observer les règles d’hygiène primaire, comme se laver les mains à l’eau coulante et au savon, se protéger de la poussière, éviter de jouer avec le sable ou des objets souillés.

Denise ZAROUR MEDANG

 

 

Leave a reply