Mbour – Complainte des boulangers : Le prix du pain et le départ du ministre du Commerce en doléances

0
317

La section mbouroise de la Fédération nationale des boulangeries du Sénégal est montée avant-hier, lundi, au créneau pour exiger la vérité des prix sur le pain pour le tarif d’un gramme /un franc. Elle compte faire un arrêt du travail pour une durée de trois jours. Les études faites par des agents du ministère du Commerce en 2019 pour les professionnels du secteur demandent la vente du pain à 180 francs.  La vente du pain à 150 francs, selon eux, constitue une perte à leurs dépens car avec l’augmentation du prix de la farine, le prix du pain devait suivre. L’exigence a été faite hier, lundi, devant la presse.

En plus, face au mouvement de grève des meuniers, ils ont dit être dans l’obligation de faire une cessation d’activités et de demander le départ du ministre du Commerce Assume Diatta. Les boulangers ont dénoncé le prix du sac de farine à 20 000 francs. Selon Isidore Dione, le secrétaire général de la section locale de la Fnbs, la démarche de Mbour s’inscrit dans une mouvance nationale pour sauver les 70 000 emplois directs et indirects du secteur de la boulangerie au Sénégal et de préserver un chiffre d’affaires tournant autour de 500 milliards de francs.

En effet, dans la journée nationale, la Fnbs a rencontré toutes ses sections régionales pour réfléchir sur la situation de la boulangerie au niveau national et international. Pour lui, la situation devient intenable pour les professionnels du secteur depuis 2014. Les concessions faites en direction du gouvernement n’ont pas servi à grand-chose pour le boulangers car, selon lui, d’un commun accord avec l’Etat, ce qui a été signé est resté lettre morte laissant les boulangers dans la farine.

Serigne Abdou Diop, un boulanger de Mbour, a rappelé les difficultés du secteur de la boulangerie depuis 2014 sans une intervention conséquente de l’Etat. Il a attiré l’attention sur un fait. Au-delà de l’augmentation de la farine, tous les intrants utilisés par les boulangers ont augmenté (le gasoil, la levure et l’électricité).

SAMBA NIEBE BA

Comments are closed.