Mbour – préservation et protection du littoral : les pécheurs nettoient le rivage et s’engagent à le maintenir propre

0
229

Des acteurs de la pêche, membres du Regroupement des pêcheurs du Sénégal (Rps), ont pris le week-end à bras le corps le nettoiement du quai de pêche de Mbour, en collaboration avec la commune. Des dizaines de personnes mobilisées ont investi le rivage, le lieu de débarquement et d’embarquement des pêcheurs vers les pêcheries. Ainsi, des filets mono-filaments ou multi mono-filaments enfouis dans le sable marin ont été déterrés et incinérés. Avec une pelle mécanique, ils ont entassé toutes les épaves de pirogues non utilisables pour les incinérer sur les lieux.

Le Regroupement des pêcheurs du Sénégal se targue de compter, dans ses rangs, toutes les acteurs de la pêche, mareyeurs et écailleuses compris. Moustapha Ndiaye, le président du Rps est revenu sur les profondes motivations de cette opération Augias. Selon lui, la mer reste leur principale richesse et reste un cadre de travail et d’épanouissement pour toute leur vie. A l’en croire, ce sont eux-mêmes les premiers à prendre les devants pour rendre le littoral propre et accueillant car étant leur lieu de travail.

Il a rappelé un engagement pris par eux, devant le maire de la commune, pour débarrasser la plage de tout ce qui est détritus et principalement les filets enfouis dans le sable le long de la mer. Le quai de pêche, selon lui, est le cadre des embarquements et des débarquements, en plus de servir de zone de transactions liées à la vente des produits halieutiques. C’est pourquoi les pêcheurs ont déploré le fait de transformer la mer et le rivage en un dépotoir d’ordures.

Pis, les déchets engloutis par la mer, comme des montagnes dans les fonds marins faites de filets et de déchets divers entrelacés, constituant un substratum indescriptible. Ces endroits restent des mouroirs de bans de poissons. Aussi les abords des rochers offrent, selon eux, un décor désolant. De même, le long du rivage, le sable regorge de nombreux objets, filets détériorés compris, représentant un véritable danger pour les usagers. Tout un chacun peut en être victime, en marchant en ces lieux.

Les acteurs de la pêche ont salué l’engagement de la municipalité. Selon Mame Laye, représentant le maire de la commune de Mbour, Cheikh Issa Sall, l’initiative est à saluer et à magnifier. Ce sont les communautés à la base et principalement les acteurs qui ont l’initiative de lutter contre l’insalubrité et de s’engager à rendre le rivage propre. La commune de Mbour est venue leur apporter un appui technique, avec le matériel mis en place pour le nettoiement de la plage.

Samba Niébé BA 

Leave a reply