Mbour – renouvellement du parc piroguier : remise de 7 embarcations en fibre de verre équipées en géolocalisation et matériel isotherme

0
861

Le programme de renouvellement du parc piroguier du Sénégal continue son bonhomme de chemin. Hier, à Mbour, Pape Sagna Mbaye, le ministre des Pêches et de l’Economie maritime, en présence du Délégué de la DER/FJ (Délégation générale à l’entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes), a procédé à la remise de sept (07) pirogues en fibre de verre à des Groupements d’intérêt économique (GIE) dans le site de Mballing spécialisés de transformation des produits halieutiques. Ces embarcations sont produites par la société African Fiber Glass Solution, installée à Mballing (Mbour), et sur un financement de la DER. Le coût des embarcations proposées est de 10 millions de francs CFA l’unité. Ainsi, chaque pirogue aura un moteur hors-bord, un appareil pour la géolocalisation, du matériel isotherme, des gants et du matériel de sécurité et de protection de l’équipage comme les gilets de sauvetage. Sur les qualités de l’embarcation, conçue pour une durée de vie de 20 ans, il a été relevé son aspect insubmersible. Le dispositif, selon le ministre des Pêches, va faciliter les recherches de la marine nationale, en cas de péril en mer.

 Pape Sagna Mbaye, le ministre des Pêches et de l’Economie maritime, a procédé hier, mardi 5 décembre 2023, à Mbour, sur le site de transformation des produits halieutiques, à la remise d’un premier lot de sept (07) pirogues dans le cadre du renouvellement du parc piroguier. Il a magnifié les actions du docteur Mame Aby Sèye, ministre déléguée de la DER et les partenaires participant au déroulement de ce programme.

A l’en croire, la déléguée générale de la DER constitue un motif de satisfaction à travers l’exercice d’une expérience acquise avec la défunte «Opération Maîtrisards» et inoculée actuellement à des jeunes entrepreneurs. Cette démarche basée sur l’auto-emploi contribue beaucoup à armer les jeunes dans la dynamique de faire d’eux des acteurs de développement. Il a loué le procédé.

ORIELLE ATTENTIVE DE L’ETAT A L’APPEL DES ACTEURS POUR DES «ASSISES» DE LA PECHE

Sur les difficultés que traverse le secteur de la pêche, ses appréhensions sont équivoques. Le ministre des Pêches et de l’Economie maritime a rappelé le caractère important de la planification et de la stratification en toute chose.

L’interpellation du gouvernement par les pêcheurs, pour la tenue des «assises de la pêche» reste, pour lui, une affaire à espérer car le processus se poursuit, avec la mise en place de tous les documents finalisés à ces fins et transmis au chef du gouvernement. Il en conclut la tenue de cet événement dans les plus brefs délais.

Selon le ministre des Pêches, le président de la République tient chaque année, un Conseil présidentiel sur la pêche. A l’en croire, entre 2019 et 2023, le gouvernement du Sénégal a investi 24 milliards de francs CFA dans le secteur de la pêche.

Docteur Mame Aby Sèye, Déléguée générale de la DER a abordé, devant la presse, le Projet d’appui à la valorisation des initiatives entrepreneuriales, financé par l’Etat du Sénégal, en partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD) et l’Agence française de développement (AFD). Selon elle, la venue de la DER dans le monde de la pêche est une réponse sectorielle dans le cadre de la modernisation du secteur, à travers la remise de pirogues en fibres de verre.

A l’en croire, l’événement a un double impact pour la DER. Elle a recommandé la société sénégalaise African Fiber Glass Solution, le constructeur des pirogues en fibres de verre à des GIE familiaux de Foundiougne et de Fass Boye. Selon elle, le dispositif des embarcations permet de garder les captures et de pouvoir retourner à quai en toute sécurité.

10 MILLIONS DE FRANCS CFA LA PIROGUE ET SES EQUIPEMENTS, REMBOURSABLES EN 36 MOIS

Sur les missions de la DER dans le secteur de  la pêche, docteur Mame Aby Sèye a fait part aussi de la prise en compte de la chaine de valeurs, avec les camions frigorifiques et toutes les activités génératrices de revenus du monde de la pêche. En ce concerne le coût, elle précise que le package de 10 millions de francs CFA comprend le prix de la pirogue, le fonds de roulement et les équipements listés plus haut. C’est remboursable en 36 mois, pouvant être prolongés. L’état des lieux sur la livraison à travers le pays est de 50 pirogues en fibre de verre. Elle a évoqué un apport de 2 milliards de francs CFA, attendu de l’Etat, pour une meilleure prise en charge des affaires des actions de la DER dans le monde la pêche.

Papa Abdoulaye Thiam, directeur général de la société African Fiber Glass Solution, s’activant dans la fabrication de pirogues en fibre de verre et travaillant dans un vaste programme de l’Etat du Sénégal pour le remplacement des pirogues en bois, a insisté sur les avantages offerts par l’embarcation en fibre de verre, surtout en termes de rapidité.

Samba Niébé BA

Leave a reply