Mbour tournée économique le premier ministre : Amadou Ba promet un accès universel à l’eau potable

0
708

Le Premier Ministre, Amadou Bâ, en tournée dite économique aux allures de campagne pour la Présidentielle du 25 février 2024, dans le département de Mbour a enregistré un lot de doléances au centre des préoccupations des populations. Notamment, les problèmes liés à l’accès à l’eau potable et aux infrastructures de base. Le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakar a promis d’y remédier.

Le Premier ministre Amadou Ba en tournée économique dans le département  de Mbour s’est engagé hier, mercredi 1er  novembre, à solutionner les questions de mobilité d’accès à «l’eau potable et la construction d’infrastructures de base». Ces besoins sont de plus en plus pressants avec la démographie galopante et l’urbanisation très poussée. Les infrastructures de base et les voies sont devenues les principales aspirations des populations pour une mobilité accrue et des besoins de santé et d’éducation réglés.

Partout où il est passé, il a rassuré. La question liée à l’eau potable va être un mauvais souvenir car l’accès universel est retenu pour décembre 2023 dans le département de Mbour. Il a fait la ferme promesse de voir un Sénégal voir ses problèmes d’accès à l’eau potable réglés dans trois ans. Le Premier ministre a, dans la journée d’hier, mercredi 1er novembre, visité les chantiers de l’autoroute à péage sur l’axe Mbour Thiadiaye et particulièrement le tronçon Keur Balla -Sandiara-Thiadiaye pour un coût de 738 millions de francs pour des travaux d’une durée de 45 mois.

Toujours sur les questions d’infrastructures routières à réaliser, Amadou  Ba et sa délégation ont fait cap sur l’axe Sandiara-Ndiaganiao-Ndiayene Sirath. En ces lieux, des engins sont à  pied d’œuvre pour s’activer dans les travaux de déblaiement de terrassement pour la réalisation de cette route dans les meilleurs délais. De multiples mouvements d’humeur ont été liés à ces demandes.

Le tronçon Sandiara-Ndiaganiao-khombole d’une  longueur  de  87 kilomètres pour un coût de 16 milliards 869 millions 704 901f CFA et celui de Nguékokh-Ndiaganiao-Tassette long de 40 km pour un coût de 9 milliards 758 millions 641 586f CFA sont à réaliser pour une durée de 24 mois pour un désenclavement de la commune de Ndiaganiao.

Samba Niébé BA

Leave a reply