Mbour-Yaw confiante de la victoire : les jeunes invités à un retrait massif des cartes d’électeurs

0
737

La caravane de la coalition Yewi Askan Wi a fait le week-end dans la Petite côte dans le cadre de la campagne électorale des législatives de 2022. Ainsi, dans la journée d’hier, elle a eu droit à un accueil très chaleureux de la part de ses militants convaincus de la voir sortir victorieuse à l’issue du scrutin du 31 juillet 2022. Ousmane Sonko le leader de Pastef a exigé aux jeunes un retrait massif des cartes lecteurs pour sonner le glas du régime de Macky Sall.  Une forte mobilisation constituée de jeunes et de femmes a accompagné le cortège de la coalition Yaw pendant plusieurs heures.

Ousmane Sonko, à côté de la tête de liste départementale, le docteur Mamadou Lamine Diaïté, a eu droit à des ovations à travers les artères de Mbour de la part des militants et fans. Par endroits, le cortège a été accueilli par un concert de casseroles par des femmes de tous âges.  Les militants de Pastef, les militants et les sympathisants de la coalition ont bravé la faim et la chaleur estivale pour être à l’écoute de leur leader scandant divers slogans ‘’Aujourd’hui, on n’a pas faim car nous accueillons Ousmane Sonko ‘’ En plus, ils ont parvenu à retarder le cortège devant se rendre à Fatick.

Ainsi, le docteur Mamadou Lamine Diaïté, la tête de liste départementale malgré les blocages des jeunes s’est prononcé sur des questions de l’actualité politique et économique :« Nous sommes dans une zone de pêche où le poisson se fait malheureusement rare. Nous promettons aux Sénégalais que nous allons réviser les contrats de pêche.  Mais il faudra que les Sénégalais nous fassent confiance et nous donne la majorité.  Outre cela, nous allons mettre fin à l’agenda LGBTQ+ en votant une loi criminalisant l’homosexualité « .

Pour le docteur Cheikh Tidiane Dièye, la clé ou la solution pour en finir avec le problème du troisième mandat se trouve définitivement à l’issue du scrutin du 31 juillet 2022 : »Nous devons voter massivement la coalition Yewwi Askan Wi et imposer la cohabitation à Macky Sall et son régime.  Si Macky perd les élections, il n’aura plus l’audace de tenter un troisième mandat et ceci nous évitera des manifestations interminables qui pourraient causer une instabilité.

Samba Niébé BA

Leave a reply