Médias-nécrologie-hommage : Eugénie Rokhaya Aw Ndiaye élevée au rang de commandeur dans l’ordre national du lion

0
332

(APS) – La défunte présidente du Tribunal des pairs du Conseil pour l’observation des règles d’éthique et de déontologie dans les médias (CORED), Eugénie Rokhaya Aw Ndiaye, a été élevée, vendredi, à titre posthume au rang de Commandeur dans l’Ordre national du Lion, a appris l’APS lors de ses obsèques.

L’annonce de l’attribution de la plus haute distinction du pays à l’ancienne directrice du Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI) a été faite peu avant le démarrage de ses Obsèques à la cathédrale Notre Dame des Victoires de Dakar en présence des parents, amis et collègues.
Le prêtre qui dirigeait l’office a annoncé que le chef de l’Etat avait élevé ce jour, à titre posthume, Eugénie Rokhaya Aw Ndiaye au rang de Commandeur dans l’Ordre national du Lion.
Le président de la République a été d’ailleurs représenté à cette messe par son directeur de cabinet, Augustin Tine.
Le ministre de la Culture et de la Communication était également représenté.

Le président du CORED Mamadou Thior, le directeur du CESTI, Mamadou Ndiaye, Ousmane Sène du WARC, Marie Angélique Savané, figure de la gauche sénégalaise, Hamdoune Tidiane Sy, le directeur de l’Ejicom, le Pr Penda Mbow, entre autres, personnalités ont également pris part à la cérémonie.
Eugénie Rokhaya Aw Ndiaye, ancienne directrice du CESTI, l’institut de formation en journalisme de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, est décédée, dimanche, à l’âge de 70 ans.
Mariée au philosophe Aloyse-Raymond Ndiaye, elle fut militante d’And-Jëf/Parti africain pour la démocratie et le socialisme, un parti politique de la gauche sénégalaise.
Elle a travaillé pour plusieurs médias, dont l’hebdomadaire catholique Afrique Nouvelle, le quotidien sénégalais Le Soleil et le mensuel Afrique Démocratique, entre les années 1970 et les années 2010.

 

Titulaire d’un doctorat au Canada, elle a mené une carrière enviée dans la consultance pour plusieurs organisations non gouvernementales et a pris part à l’élaboration de politiques de développement dans plusieurs pays d’Afrique.

Eugénie Rokhaya Aw Ndiaye a été inhumée au Cimetière Saint Lazare de Béthanie, à Dakar.

 

Leave a reply