Médina Baye : signature d’un protocole entre la ligue islamique mondiale et l’Union islamique africaine

0
342

Le khalife Cheikh Mouhamadoul Mahi Ibrahima Niasse a présidé, ce mercredi, la cérémonie de signature d’un protocole de coopération entre la Ligue islamique mondiale et l’Union islamique africaine. La cérémonie s’est tenue à la Maison des hôtes de Médina Baye.

Abdul Rahman Abdullah M AIzaid, secrétaire général de l’Union islamique africaine (Uia) était l’hôte de la ville religieuse de Médina Baye Niasse dans le cadre de la signature d’un protocole de coopération entre la Ligue islamique mondiale et l’institution qu’il dirige. Selon lui, «Baye Niass fait partie des fondateurs de l’Uia. Nous sommes ici pour raffermir les liens. L’objectif de cette visite vise à privilégier le dialogue entre tout le monde, les musulmans mais aussi les non musulmans pour travailler ensemble dans un programme en organisant des colloques, des conférences et symposium entre autres», a-t-il rappelé.

Pour sa part, Cheikh Mahi Ibrahima Niasse a magnifié la convention et souligné que ce partenariat pose ses racines dans l’histoire. Car, dit-t-il, Mawlana Baye fait partie des fondateurs en 1961 de l’Uia dont le but est de consolider les liens entre les musulmans ; la recherche de la paix, et la promotion de l’islam ; la formation des imams, la construction des mosquées et de centres d’aide ; l’assistance sur le plan social, sans oublier la construction d’écoles coranique car, à ses yeux, l’islam est une religion de paix et fraternité.

« Cette ligue vise à regrouper les musulmans en menant des activités communes et lutter contre les guerres fratricides, et toute formes de racisme », a ajouté le khalife.

La section africaine, de l’avis du professeur Kane petit-fils de Baye, devrait s’inscrire dans cette mission en décentralisant les activités dans ledit continent.

Avec Libération online

 

Leave a reply