Météorologie, formation : les prévisionnistes de l’ANACIM outillés à mieux prévoir les phénomènes météorologiques extrêmes

0
1000

Il s’agit d’après les services communication de l’Anacim d’une formation sur l’utilisation de la station PUMA-2015 installée à la Direction de l’exploitation météorologique de l’ANACIM. A ce titre poursuit-on l’accès aux données et services de cette station va permettre aux prévisionnistes d’affiner les prévisions météorologiques, de surveiller les phénomènes météorologiques dangereux, d’améliorer la gestion et la prévention des catastrophes comme les inondations, la sécheresse ou les vagues de chaleur. Par conséquent, précise les services de l’Anacim « cette session de formation de 5 jours vise à renforcer d’une part les capacités des prévisionnistes sur la prévision des conditions météorologiques extrêmes et d’autre part d’améliorer l’utilisation de la station PUMA 2015 ».

Ainsi, « à la fin de l’atelier animé par un expert du Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement (ACMAD) et un formateur de l’École Africaine de la Météorologie et de l’Aviation Civile (EAMAC), les capacités techniques des prévisionnistes seront renforcées en vue d’améliorer le développement des produits et services par l’utilisation optimale des fonctionnalités de la station PUMA-2015 », a-t-on lit sur la page Facebook de l’agence de la météorologie.

Selon la même source « La formation entre dans le cadre du projet CREWS de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) qui vise à protéger les vies, les moyens de subsistance et les biens dans les pays les moins avancés (PMA) et les petits États insulaires en développement (PEID) en augmentant de manière significative les capacités des systèmes d’alerte intégrés multirisques ».

O G

Leave a reply