Meurtre a Ouakam, samedi dernier : la Gendarmerie met fin à la cavale du suspect

0
350

La cavale de l’auteur présumé du meurtre de Papis. A. Niang, commis samedi dernier 21 mai 2022, au quartier Taglou de Ouakam, n’aura duré que quelques heures. La Gendarmerie a mis aux arrêts le principal suspect le lendemain dimanche, tard dans la nuit.

Il n’aura fallu à la Gendarmerie que quelques heures pour mettre fin à la cavale du jeune suspecté du meurtre de son ami lors d’une dispute à Ouakam, samedi dernier. «L’auteur présumé du meurtre de P. A. Niang perpétré le 21 mai 2022 vers 12 heures au quartier Taglou de Ouakam a été identifié et interpellé par les éléments de la brigade de Gendarmerie de la localité ce 22 mai à 23 heures», informe un communiqué de la Gendarmerie.

La source de rappeler que, «suite à une altercation avec le meurtrier qui se trouve être son ami, la victime a été grièvement blessé à l’abdomen par arme blanche et évacuée à l’hôpital Annette Mbaye Derneville de Ouakam. Malheureusement, elle succombera quelques minutes plus tard à ses blessures. Aussitôt saisie, la brigade territoriale de Ouakam, après les opérations de constatations, a procédé à des investigations qui ont permis d’appréhender l’auteur des faits qui sera déféré auprès des autorités judiciaires compétentes à la clôture de l’enquête».

Les hommes en bleu apprécient positivement la collaboration des populations qui a facilité l’arrestation du prévenu. «Tout en saluant le prompte réaction des populations qui a favorisé l’élucidation rapide de l’affaire, la Gendarmerie nationale les invite à redoubler de vigilance et à dénoncer tout fait suspect en appelant au numéro vert 800 00 20 20 ou au Centre de Renseignement et des Opérations 33 889 31 60», conclut la même source.

I D

Leave a reply