Moussa Sène Absa honoré en août prochain

0
2111

La 16e édition du Festival cinémas d’Afrique de Lausanne (Suisse), prévue du 17 au 21 août 2022, va consacrer une rétrospective au cinéaste sénégalais, Moussa Sène Absa, a appris l’Aps jeudi de ses organisateurs. «Cet artiste aux talents multiples nous rappelle la richesse et la diversité créatives du continent africain», ont-ils écrit dans un communiqué, ajoutant que Sène Absa est un «véritable artisan caméléon du cinéma».

Peintre, acteur, scénariste, producteur, écrivain et musicien, Moussa Sène Absa «s’exprime à travers tous les genres et formats cinématographiques et audiovisuels depuis une vingtaine d’années». Une projection de son film Madame Brouette est prévue à l’ouverture du Festival de Lausanne, le 17 août, en sa présence. Cette fiction, sortie en 2004, raconte la vie d’une femme qui a décidé d’en finir avec les hommes et de faire sa vie toute seule. Cette résolution ne l’empêchera pas de retomber amoureuse d’un homme charmant, en apparence, qui se révélera être un vrai bougre.

Pour la rétrospective consacrée à Moussa Sène Absa, ses films Ça twiste à Popenguine (1993), Yoolé (Le sacrifice) et Tableau ferraille (1995) seront proposés au public du Festival cinémas d’Afrique de Lausanne. Plus de 60 films seront projetés lors de cette rencontre cinématographique. Le cinéma béninois, qui «peine à acquérir une visibilité au-delà de ses frontières», sera honoré aussi à Lausanne, selon le communiqué. «Pourtant, une génération de cinéastes dynamiques et actifs sur les réseaux (…) propose des œuvres courtes et percutantes dans la fiction et le documentaire», ajoutent les organisateurs du festival suisse en parlant du 7e art du Bénin. Des films de la Tunisie, d’Egypte, de Madagascar, du Nigeria et de la Somalie seront projetés à Lausanne, où se tiendra, le 20 août, une table ronde sur le thème : « Créer pour résister et résister pour créer ».

O G

Leave a reply