Mouvement d’humeur au soleil : 11 journalistes arrêtés puis libérés

0
212

11 journalistes du quotidien National «Le Soleil» dont Ndiol Makka Seck, Maurice Keïta, Souleymane Diamsy, Maty Thiome et Ibrahima Ndiaye, ont été arrêtés puis libérés par la Gendarmerie dans la soirée d’hier, jeudi 4 août. Ils ont passé la journée, arborant des brassards rouges pour protester contre la gestion de leur Direction générale. Dans une note publiée sur sa page Facebook, le bureau national du syndicat des professionnels de l’information et de la communication (Synpics), a demandé la libération immédiate des détenus soutenant «qu’ils n’ont commis aucune faute».

Selon toujours l’organisation syndicale, ces travailleurs n’ont eu comme seul tort : c’est d’appliquer un droit internationalement reconnu, le droit de grève. Le BEN du Synpics se désole de cette atmosphère qui a longtemps prévalu au quotidien national Le Soleil. Le Synpics se dit être se dit prêt en rapport avec les organisations internationales de défense de la liberté de presse et ceux en charge de la liberté syndicale, à mener le combat. Il interpelle le président de la République Macky Sall, pour que cette situation du quotidien national Le Soleil soit réglée au plus vite, afin que les travailleurs retrouvent leur maison et la quiétude le travail. La convention des jeunes reporters (Cjrs), a appelé elle aussi, à la libération des journalistes détenus.

Fatou NDIAYE

Leave a reply