Nioro – lutte contre la pauvreté et autonomisation des femmes : les « Forces de l’émergence » offrent 50 millions à 74 bénéficiaires

0
257

Les « Forces de l’émergence », en partenariat avec le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), ont offert un financement de 50 millions de francs CFA à une population de 74 bénéficiaires répartis un peu partout dans le département de Nioro. En termes d’organisation, ceci correspond à un nombre global de 32 regroupements. Ces femmes et jeunes ont reçu leurs tickets de caisse, le mercredi 30 novembre dernier, lors d’une cérémonie d’information qui a réuni le président des « Forces de l’émergence », Majmouth Diop, les membres du Bureau régional du Fongip de Kaolack et divers autres dignitaires et partenaires du système économique de Nioro.

Au-delà de leur volonté de soutenir le programme transversal de lutte contre la pauvreté dans les secteurs décentralisés, les initiateurs de ce projet tiennent à mettre à profit ces fonds pour contribuer à l’autonomisation des femmes et jeunes, à partir des petites activités génératrices de revenus. Il s’agit, dans cet élan, de réactiver certains anciens projets comme la culture de l’hibiscus que Mme Viviane Wade avait lancée en 2006-2008 et développer d’autres activités liées à la transformation, le petit commerce, le transport en vélos-taxis, entre autres projets.

Malgré les difficultés parfois constatées dans le processus de pérennisation de ce genre de projets, qui meurent souvent avant d’atteindre leur âge de maturité, le président des « Forces de l’émergence » et le Fongip se veulent plus réalistes. Car, ils ont sauté sur l’occasion pour insister et attirer l’attention des bénéficiaires sur la nécessité de dérouler un système d’entrepreneuriat pur, afin de pouvoir démultiplier les ressources et en faire profiter à plusieurs autres générations d’entrepreneurs.

Abdoulaye FALL

Leave a reply