Nomination du général Kandé comme «attache de défense et de securite» à New Delhi : les dessous d’une affectation «polémique»

0
4828

La nomination du Général Souleymane Kandé comme «Attaché de Défense et de Sécurité» à New Delhi, en Inde, par décret présidentiel, continue de susciter des débats notamment sur les «dessous» de l’affection d’un officier général de son rang à un tel poste.

Selon des publications de plusieurs médias hier, mercredi 29 mai 2024, la nomination du Général Souleymane Kandé comme «Attaché de Défense et de Sécurité» à New Delhi, en Inde, par décret présidentiel, sonnerait comme une «sanction», étayant leur propos par le fait que jusque-là, c’étaient des officiers colonels qui étaient affectée auprès des Ambassades du Sénégal à l’étranger comme «Attaché militaire». Annonçant dans la foulée que cette décision du président de la République Bassirou Diomaye Diakhar Faye devrait être attaquée devant la Cours suprême par le Général Kandé, jusqu’ici Chef d’Etat-major de l’Armée de terre et Commandant des Forces spéciales.

Seulement, force est de relever qu’avant la fin de son mandat, intervenu le 2 avril dernier, l’ancien président de la République, Macky Sall, a signé, le 29 mars 2024, un décret créant le poste «d’Attaché de Défense et de Sécurité» auprès de certaines représentations diplomatique du Sénégal à l’étranger.  Il s’agit du «décret n°2024-873 fixant le Statut particulier et définissant la mission des Attachés militaires de Défense et de Sécurité auprès des Ambassades à l’Etranger».

Ce nouveau texte, en son Chapitre Premier, portant sur le «Statut», dispose, à l’Article Premier : «Dans le cadre de la mise en œuvre de politique de Défense, il est créé auprès de certaines représentations diplomatiques sénégalaises et conformément à l’organigramme-type des postes diplomatiques, une Mission militaire permanente placée sous l’autorité d’officier général ou supérieur des Forces Armées, chef de Mission militaire. L’officier chef de la Mission militaire prend l’appellation «d’Attaché de Défense et de Sécurité» près l’Ambassade du Sénégal au pays d’accréditation».

Ce décret abroge celui de 1980, conformément à l’Article 15, du Chapitre V relatif aux «Dispositions finales». «Le présent décret abroge le décret n°80-1004 du 3 octobre 1980 fixant le Statut particulier et définissant la mission des Attachés militaires auprès des Ambassades à l’étranger». Et selon l’Article 16 du décret, «le ministre des Forces Armées, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur et le ministre des Finances et du Budget sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret qui sera publié au Journal officiel».

Promu Général de Brigade, Souleymane Kandé est nommé Chef d’Etat-major de l’Armée de terre du Sénégal en octobre 2022. Le Général Kandé sera propulsé Coordonnateur des Opérations spéciales, cumulativement à ses fonctions, le 15 juin 2023. Une décision qui entrera en vigueur le 1er juillet 2023. Il était déjà, depuis août 2021, le commandant de l’unité d’élite du Sénégal. Il est remplacé à l’Etat-major de l’Armée de terre par le Général Maguette Ndiaye, également un homme du sérail.

ID

 

 

 

Leave a reply