Non existence de convocation pour Ousmane Sonko : Me Massokhna Kane confirme et précise

0
621

Réagissant sur l’existence de convocation ou non pour leur client, Me Massokhna Kane, membre du pool d’avocats du leader de Pastef, Ousmane Sonko, a défendu mordicus que ce dernier n’a pas reçu de convocation.

Rappelant d’abord ce que prévoit la loi en matière criminelle, Me Massokhna Kane, membre du collectif des avocats d’Ousmane Sonko, qui fait allusion à la situation de Ndèye Khady Ndiaye, patronne de la masseuse et accusatrice de Sonko, a indiqué, conformément à la loi, que personne ne doit être jugé sans l’assistance d’un avocat.

Cependant, déclare l’avocat du président de Pastef : «Pour ce qui concerne notre client, il n’a jamais reçu de convocation pour se présenter devant cette juridiction. C’est très clair, parce qu’il y a un officier de police à Ziguinchor, qui a établi un procès-verbal pour dire qu’il a trouvé Ousmane Sonko, pour lui signifier qu’il était convoqué devant la Chambre criminelle. Et cela date du 11 mai, alors que c’est le commissaire Adramé Sarr de Dakar, qui, le 15 mai, a constaté, dans son procès-verbal, qu’il était allé au domicile d’Ousmane Sonko et ne l’a pas trouvé et qu’il a dû faire recours à l’assistance du commissaire de Ziguinchor, puisqu’il avait appris que monsieur Ousmane Sonko était à Ziguinchor.»

Et l’avocat de poursuivre : «Ce commissaire lui a dit : ‘’moi j’ai vu Ousmane Sonko, il y a quatre jours’’. Or, c’est le 15 qu’il a requis. Il antidate son document, en disant que c’est le 11 mai, qu’il a vu Ousmane Sonko. Ce qui est manifestement faux.»

C’est en ce sens que, dira Me Kane, «Aujourd’hui, les avocats sont intervenus pour dire qu’il y avait cette irrégularité d’abord. Et il y avait des conditions de sécurité qui font que monsieur Sonko n’a pas pu venir, même s’il voulait venir. Mais, il n’exclut pas de venir. Monsieur Sonko n’a jamais dit, pour cette affaire, qu’il n’allait pas venir.»

Toutefois, «Nonobstant tout cela et contre toute attente, le Tribunal a estimé devoir faire table rase de tout ça et retenir l’acte ; donc en violation de toutes ces règles-là», a-t-il conclu.

Ousmane GOUDIABY

Leave a reply