Non-paiement de l’impôt par les entreprises de presse : Sonko parle de détournement de deniers publics et avertit

0
287

Ousmane Sonko est revenu sur l’affaire du paiement des dettes fiscales dont certains organes de presse ont fait l’objet. Sur fond de menace, le président du Pastef qualifiant ces pratiques de détournements de deniers publics, a mis en garde les patrons de presse qui ne paieront pas leurs impôts. Selon Ousmane Sonko, « Tu écris à la Une de ton journal que tel a détourné, tel a été épinglé par tel rapport et toi, on te donne, d’ailleurs tu l’impute dans les salaires de tes employés en leur disant que c’est de l’impôt, je dois l’amener dans la caisse de l’Etat et tu retournes pour le manger. Cà, c’est un détournement de deniers publics. Est-ce que vous savez ce que dit le code de l’impôt sur cela, on doit te poursuivre pénalement». Malgré tout, ajoute-t-il, « tu ne te limites pas là, mais tu dis, j’ai volé mais personne n’en parle, on me pardonne. On te pardonne et tu reviens pour voler. On te pardonne, tu reviens à nouveau pour voler, cela est terminé », prévient le président de Pastef par ailleurs Premier ministre. Et Ousmane Sonko d’indexer les tenants de ces pratiques-là : « Les chantages qu’ils faisaient en se rapprochant de chaque régime en place, en écrivant sur eux et que les gens les appellent pour leur donner quelque chose, cela est terminé ici. Après tout ce qui a été écrit sur moi, ils n’écriront rien qui peut m’intriguer…Mais qu’ils sachent que ce n’est plus comme avant. Que chacun prenne ses responsabilités en cherchant de manière sûre ce qu’il va dire et écrire », a-t-il mis en garde.

OG

Leave a reply