Non satisfaction des revendications des travailleurs de Sen’eau : la Csa appelle la Direction à une ouverture

0
385

La Confédération des syndicats autonomes du Sénégal  (Csa) a constaté avec «indignation que la Direction générale de Sen’Eau et le ministre de l’Eau et de l’Assainissement sont dans le dilatoire et le poncepilatisme quant à des négociations sérieuses et concluantes pour sortir de la crise».  

Une sortie qui fait suite aux grèves répétées des travailleurs de Sen’Eau depuis un mois pour la satisfaction de leur plateforme revendicative principalement articulée sur le mémorandum qui avait accompagné la réforme de 2019 dont entre autres points, l’augmentation des salaires, la révision de la grille salariale, le système d’avancement. 

Selon la Csa qui a sorti un communiqué hier, jeudi 25 août, ces revendications sont justes et légitimes au regard, entre autres, du renchérissement infernal du coût de la vie pour les travailleurs et les couches populaires. Cependant, la Csa a soutenu : «l’Intersyndicale en lutte a fait preuve de beaucoup de bonne volonté en suspendant son mot d’ordre de grève durant les dernières sessions de négociations, lesquelles malheureusement, ont fait l’objet de sabotage de la part de la Direction générale de Sen’Eau ».

Dans le communiqué, la CSA a condamné « vigoureusement le comportement irrespectueux et irresponsable de la direction de Sen’Eau » et exigé des réponses concrètes et acceptables aux revendications posées. Elle a également interpellé le Ministère de tutelle pour le déblocage des négociations en vue d’une sortie de crise. En tout état de cause, la Csa tient pour seuls responsables, la Direction générale de la Sen’Eau et le ministère de l’Eau, des conséquences fâcheuses sur les populations qui résulteraient d’une radicalisation dans la lutte de l’Intersyndicale des travailleurs de SEN’EAU. La CSA a, en outre, exprimé toute sa solidarité et son soutien dans ce combat pour les droits et la dignité des travailleurs de Sen’Eau.

Denise ZAROUR MEDANG

Leave a reply