« Nous demandons plus d’appui financier de l’État », Cheikh Kane, président de l’Union des producteurs de Dibitikette

0
287

Dibitikette, une localité essentiellement rizicole très enclavée, nichée à 70 km de Saint Louis dans la commune de Diama, département de Dagana, réclame plus de moyens financiers pour éclore le potentiel rizicole.

Prenant part à la rencontre initiée par la Commission de régulation du secteur de l’énergie (Crse) dans le cadre d’une mission de suivi de l’état de mise en œuvre de l’harmonisation tarifaire et ses effets sur l’électricité rurale dans les régions de Saint Louis et Louga, organisée du 21 au 25 courant, Cheikh Kane, président de l’Union des producteurs de la zone de Dibitikette a plaidé pour que l’Etat les octroie plus de financements. Ce qui les permettrait de développer la localité et par ricochet de contribuer à la croissance économique du Sénégal.

Pour cette présente campagne chaude, les agriculteurs ont cultivé 2400 hectares de riz. Et sur ces 2400 hectares, la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal a subventionné les 1500 hectares et le reste vient de l’apport personnel des producteurs, informe le président de l’Union des producteurs de la zone de Dibitikette.

J P MALOU

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :