Offense au chef de l’État : Cheikh Abdou Mbacké envoyé en prison

0
285

Le député  Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly est placé sous mandat de dépôt hier, vendredi 10 juin 2022, après son face à face avec le doyen des juges. Il est poursuivi pour ses propos jugés offensants à l’endroit du président de la République, Macky Sall, tenus lors du rassemblement des partis de l’opposition, mercredi dernier à la Place de la Nation, ex-Obélisque.

L’ordre de poursuite du parlementaire est venu de Me Malick Sall. Dans un communiqué publié hier, le Garde des Sceaux, ministre de la Justice dit avoir instruit le ministère public pour qu’il soit poursuivi.

Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly, candidat de la grande coalition Wallu Senegal aux élections législatives du 31 juillet, a été arrêté la veille, jeudi 9 juin, à son domicile à Dakar et placé en garde à vue le même jour à la Division spéciale de la cybercriminalité (DSC), sise à la Cité Police, suite à son refus de décharger la convocation de la DSC. Avant d’être présenté au magistrat instructeur, hier vendredi. Le député, élu sous la bannière de la coalition Bokk Gis Gis en 2017, est poursuivi pour diffamation via les médias de diffusion de masse, diffusion de fausses nouvelles et offense au chef de l’Etat. Il tombe ainsi sous le coup de l’article 80 du Code pénal.

Fatou NDIAYE

Leave a reply