Opération cash transfert exceptionnel : Une enveloppe d’un montant de 1 milliard 312 millions pour les bénéficiaires de la région de Matam

0
315

Face des autorités administratives et territoriales, le ministre du Développement Communautaire, de l’Equité Sociale et Territoriale, Samba Ndiobène Ka, a, en compagnie  de  Mme Aminata Sow, Délégué Général à la Protection sociale et à la Solidarité nationale (DGPSN), procédé le week end dernier, au lancement de l’opération de cash transfert exceptionnel, dans  la région de Matam. Cette opération qui entre dans le cadre du programme de lutte contre la pauvreté lancé par le gouvernement du Sénégal en partenariat avec la banque mondiale, a servi d’occasion au ministre de revenir sur les nombreux programmes déroulés par l’Etat du Sénégal en faveur des couches vulnérables.

Déclarant à cet effet que « sous l’impulsion de son excellence Macky Sall, la protection sociale est érigée au rang des priorités à travers l’axe 2 du plan Sénégal Emergent ». Une option volontariste d’après lui, qui est également réaffirmée dans la stratégie nationale de protection sociale, cadre de référence des politiques publiques en direction des populations vulnérables. Pour citer, la mise en place des programmes de filets sociaux dont le programme national des bourses de sécurité familiale, la couverture maladie universelle et la carte d’égalité des chances…entre autres initiatives, lesquels de l’avis du ministre, ont « permis d’obtenir d’importants résultats, dont la réduction du taux de pauvreté qui est passé de 42,8 % en 2011 à moins de 37,8 % en 2°18 ».

Réaffirmant l’engagement de l’Etat d’accompagner la résilience des couches vulnérables, l’autorité en charge du développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, prescrit le programme du « Cash Transfert exceptionnel», déroulé avec l’appui de la banque mondiale comme un autre levier dans la dynamique de prévention de la détérioration de leur condition de vie…

De l’avis du ministre Samba Ndiobène Ka, la région de Matam occupe une place de choix dans le projet du « Cash Transfert » avec un montant de 1 milliard 312 millions. Affirmant que « cette initiative exceptionnelle vient s’ajouter au dispositif déjà existant qui fait que dans la région, on décompte plus de 10305 bénéficiaires du programme de la bourse familiale ». Avant d’annoncer que « prochainement le programme ‘Yokou Xom Xom ‘, allouera à la région une enveloppe de 620 millions dans le cadre de l’autonomisation pure et simple ».

Pape Moctar Ndiaye

Leave a reply