Pape Alé Niang à nouveau sous mandat de dépôt

0
325

Le journaliste Pape Alé Niang a de nouveau été placé sous mandat de dépôt, mardi, après que le ministère public a requis et obtenu auprès d’un juge la révocation de la mesure de son placement sous contrôle judiciaire, a-t-on appris de source informée.

Pape Alé Niang a été arrêté à nouveau lundi soir par des éléments de la Division des investigations criminelles, sur ordre du procureur, qui estime qu’il a violé la mesure de son contrôle judiciaire. Le maître des poursuite reproche notamment au journaliste de s’être prononcé sur des éléments de son instruction lors d’un Live d’un activiste établi à l’étranger.

Dans un post, son avocat Me Khoureychi Ba a déclaré que ‘’sur réquisitoire dûment motivé adressé au Juge Mamadou Seck, le Procureur de la République, outré par l’intervention du journaliste sur le live de Molla Morgun et la sortie jugée tendancieuse à propos du DG de la Police nationale Bocar Seydou Yague, a requis la révocation de la mesure de contrôle judiciaire’’.

Le journaliste Pape Alé Niang, emprisonné le 9 novembre, avait bénéficié, mercredi, d’une liberté provisoire.

Le patron du site d’information Dakar Matin, très critique envers les dirigeants actuels du Sénégal, avait une première fois été arrêté le 6 novembre en étant accusé de “divulgation d’informations (…) de nature à nuire à la défense nationale”, “recel de documents administratifs et militaires » et « diffusion de fausses nouvelles”.

Sa remise en liberté mercredi dernier avait été obtenu après que le journaliste a été admis dans une structure médicale Pape Alé Niang à la suite d’une grève de la faim qu’il avait entamée à la Maison d’arrêt de Sébikotane, dans le département de Rufisque.

La Coordination des associations de la presse (CAP) avait auparavant organisé une marche et deux ‘’Conseils des médias’’ pour réclamer sa libération.

Leave a reply