Pape Thiaw, sélectionneur des «lions» : «On sera préparés à ce défi»

0
622

A l’aube de la deuxième sortie du Sénégal dans ce CHAN 2023, contre l’Ouganda, mercredi, le sélectionneur des Lions Locaux s’est présenté à la traditionnelle conférence de presse veille de match. Pape Thiaw a insisté sur les qualités de la formation de Milutin Sredojević qui aura à cœur de se relancer après son match nul d’entrée contre la RDC.

Après une bonne entame au CHAN, comment comptez-vous aborder la rencontre face à l’Ouganda qui peut vous propulser au deuxième tour ? 

C’est vrai qu’on est bien rentrés dans la compétition avec une victoire devant la Cote d’Ivoire. C’est une très bonne chose pour commencer la compétition. Mais aujourd’hui comme je l’ai souligné après le match contre la Côte d’Ivoire rien n’est fait. On fera face à une équipe ougandaise qui sera vraiment remontée parce que qu’ils ont fait un match nul. C’est une bonne équipe, très agressive, qui joue surtout avec des longs ballons, qui se battent sur les deuxièmes ballons. Je pense cela va être un match difficile mais je ne pense pas que ça soit le match décisif parce que le plus important c’est de passer ce tour. C’est vrai que ce match en cas de victoire peut être synonyme d’une qualification au deuxième tour, on fera tout faire pour obtenir un résultat positif.

Avez-vous déjà regardé les matchs de l’Ouganda ? 

On a regardé leur match (contre la RD Congo) et aussi d’autres matchs durant la préparation, c’est une équipe avec pas mal d’atouts, avec un jeu très agressif surtout dans l’impact physique. On sera préparé à ce défi. C’est une équipe qui aura envie de prendre les trois matchs après son match nul mais on sera là, on veut cette qualification et on sait que ça peut se passer dans ce match on reste bien concentrés. On va très bien respecter cette équipe qui est une très bonne équipe.

A quel genre de match s’attendre face à l’Ouganda ? 

L’équipe ougandaise est venue avec des ambitions. On s’attend à une bataille très difficile mais nous serons prêts. Cela fait 11 ans qu’on n’a pas disputé le CHAN mais nous sommes là aujourd’hui en outsiders, on l’accepte. Nous, on pense ainsi, mais les gens pensent que non parce que nous sommes le Sénégal. Il faut accepter ce statut et continuer à travailler. N’oublions pas qu’on a éliminé la Guinée qui a terminé 3e lors du dernier CHAN, c’est quelque chose.

(Avec wiwsport) 

Leave a reply