Parc des technologies numériques de Diamniadio : 10 milliards de plus sur le budget prévu

0
788

Le Sénégal va inaugurer son parc des technologies numériques dans le courant de l’année 2023. Le ministre Moussa Bocar Thiam qui a visité les chantiers, lundi, l’a annoncé au terme de la visite. « L’objet de ma visite, c’est de voir dans quelle mesure les travaux devront être finalisés pour que le Président de la République puisse dans quelques mois venir inaugurer l’infrastructure et le mettre à la disposition de l’écosystème numérique des entreprises. Nous avons reçu des instructions pour que les ouvrages soient opérationnels au cours de l’année 2023 » a dit le ministre de la Communication, des télécommunications et de l’économie numérique. Le ministre a également fait savoir que la poursuite des travaux a nécessité une rallonge budgétaire pour faire face à la hausse des prix des matériaux de construction consécutive à la crise russo-ukrainienne. Des surcoûts que le chef de l’Etat a promis de prendre en charge afin que l’infrastructure puisse être livrée à la fin du premier semestre de l’année. « Avec 46 milliards de francs CFA d’investissements, il y a eu un surcoût de presque dix milliards liés à la crise sanitaire au début des travaux en janvier 2020 et depuis un an la crise ukrainienne qui a entrainé un renchérissement des coûts en plus des imprévus par rapport aux travaux, notamment la gestion des inondations. Avec cette infrastructure, bâtie sur plusieurs centaines de mètres carrés, le Sénégal espère se positionner à la pointe de l’économie numérique dans l’Afrique de l’Ouest. « C’est un ouvrage de dernière génération qui place le Sénégal à l’ère du numérique surtout parmi les pays les plus avancés dans le domaine en Afrique de l’Ouest. Avec le parc, le Sénégal devient un véritable champion dans le domaine du numérique. Nous nous retrouvons avec des infrastructures de presque un hectare de bureaux disponibles en plus d’un parc. C’est un exemple d’avancée notoire par rapport à nos voisins en Afrique de l’Ouest et même en Afrique tout court » s’est-il félicité.

WORE NDOYE

Leave a reply