Participation à la plénière de l’assemblée nationale, rapport de la cour des comptes sur le fonds covid-19 : Wallu se ceint de lauriers et exige des sanctions

0
332

Le groupe parlementaire Liberté-démocratie et changement a tenu hier, lundi,  un point de presse sur sa participation à la plénière de l’Assemblée nationale et dans le but de donner sa position sur les situations qui se sont déroulées dans l’hémicycle. Le président du groupe, Mamadou Lamine Thiam, se sont aussi prononcés sur la motion de censure et le rapport de la Cour des comptes sur le Fonds Covid-19.

Selon ainsi le groupe parlementaire Wallu qui faisait face à la presse : “De l’installation de la 14eme législature, à la séance consacrée à l’examen de la motion de censure déposée contre le gouvernement du Premier Ministre ,Amadou Ba par les députés du groupe Yewwi , en passant par l’examen de la loi de finances et la déclaration de politique générale, le groupe parlementaire Libertés, démocratie et changement, dans un  souci de représenter dignement les populations et au regard des enjeux de l’heure a eu à prendre des positions et à faire entendre sa voix pour marquer sa vision”. Et de poursuivre: “  Le groupe parlementaire Liberté, démocratie et changement a, dans ce sens, cristallisé les espoirs des populations par le discours, par le comportement et par l’action de ses membres en s’appuyant sur leur expérience et leur engagement à servir les populations “. Tout en se désolant dans la foulée “des scènes de violence qui ont eu à se produire au sein de l’hémicycle sous l’effet de la passion et de l’envie de servir, dans une assemblée nationale autrement configurée avec une forte présence de l’opposition”, Mmadou Lamine Thiam et cie   ont insisté sur les engagements de la coalition dont ils sont issus, pour “prendre en charge, sans faille, les préoccupations des populations sénégalaises”. Se prononçant par ailleurs sur la motion de censure qui a été déposée contre le gouvernement par Yewwi, la Coalition Wallu dit assumer en toute responsabilité l’abstention qui a été la sienne. Non sans manquer de relever que “chaque entité de l’opposition parlementaire devra en tirer des  leçons pour l’avenir”.

Le président du groupe, Mamadou Lamine Thiam a aussi évoqué la question du rapport de la Cour des comptes qui épingle plusieurs services concernant la mauvaise gestion des deniers publics,  notamment les fonds Force Covid-19.  Le groupe parlementaire Liberté-Démocratie et Changement a dénoncé les malversations dans la gestion de la Covid-19 et, au-delà des informations judiciaires ouvertes, il a invité le chef de l’Etat à sévir rigoureusement. « Ce rapport n’est qu’une suite des insuffisances  et incohérences depuis que ce régime est en place. Nous, groupe parlementaire comptons prendre des initiatives pour que les sanctions soient prises. Nous allons saisir le président de l’Assemblée nationale pour l’élection de nouveaux membres de la haute cour de justice, organe habilité à juger le gouvernement », a informé le président du groupe parlementaire Liberté -Démocratie et Changement.

P M CAMARA (STAGIAIRE)

Leave a reply