Passation de service au Port : Aboubacar Sadikh vante ses mérites

0
514

La cérémonie de passation de service entre Aboubacar Sadikh Beye, ancien Dg du Port autonome et son remplaçant Mountaga Sy, ancien Dg de l’Apix s’est déroulé ce jeudi 6 octobre 2022. Dans son discours, M. Beye qui dressait le bilan de ses six ans, s’est dit satisfait de la réussite qu’il a connu avec son équipe.

Retour à la case de départ ! Nommé à la direction du port autonome de Dakar en 2017, Aboubacar Sadikh Beye, quitte le port pour retourner à l’agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). Lors de la cérémonie de passation de témoin, il est largement revenu sur son bilan de six ans à la tête de cette structure. Il parle d’une réussite dans un certain nombre de secteurs. D’après l’ancien Dg du Port autonome pour l’essentiel il dit avoir eu deux missions, dont la première mission était le redressement du Port : « En septembre 2017 nous avions trouvé une trésorerie négative de 7 milliards, aujourd’hui, je peux vous dire que nous avons une trésorerie positive de +17 milliards, nonobstant les nombreuses participations du Port notamment dans le trésor public, avec un cumul de près de 15 milliards de dividendes pour une première dans l’histoire d’une société nationale détenue à 100% par l’Etat », a déclaré ce matin lors de la cérémonie de passation de service, l’ancien Dg du Port Autonome M. Beye.

Aussi ajoute-t-il «nous avons aussi travaillé à améliorer tant bien que mal la situation des portuaires avec un programme d’habitat social sur 691 de logements pour une valeur à peu près 10 000 milliards et un programme de subvention individuelle autour de 2 milliards ».

«Quand je suis venu, on avait 622 temporaires qu’on a mis dans une négociation avec les partenaires sociaux. On a mis un programme de régularisation des 622 sur trois ans. Aujourd’hui, tous les 622 sont régularisés en CDI au Port. Nous avons aussi trouvé 450 agents de sécurité en intérim, nous les avons absorbés dans le Port en CDD. Et aujourd’hui tous les CDD du Port ont une assurance maladie », vante le nouveau Dg de l’Ansd.

A ce titre s’il y a un motif de satisfaction, indique-t-il, il y a un double motif de satisfaction, la première (satisfaction), selon lui, «c’est d’avoir pu amorcer la vision du président Macky Sall, pour faire de l’activité portuaire un hub logistique industriel régional».

«Nous avons amorcé cette vision en l’intitulant ‘’Port moteur de l’Emergence, que beaucoup pensaient au départ comme étant un simple slogan, mais avec les équipes, aujourd’hui, on a montré que cette vision de faire de l’activité portuaire, un moteur de l’émergence ce n’est pas un vain mot», souligne M. Beye.

Il en veut pour preuve les «nombreuses initiatives aujourd’hui qui sont palpables, qui sont des preuves tangentes, pour commencer d’abord par la production d’électricité. Aujourd’hui, le port produit 25 % de l’électricité du Sénégal. Mais nous avons aussi octroyé une concession sur le gaz liquéfié qui à terme sur un investissement de 70 millions de dollars, ce projet fera du port le premier fournisseur du pays ».

L’autre satisfaction d’après M. Beye, c’est la nomination de Monsieur Sy à la tête du port «parce que pour nous, c’est une validation de la vision que nous avions amorcé, qui a été validé par le président de la République qui a choisi un ingénieur industriel, un leader des zones économiques spéciales qui a mené des mains de maître la construction du Ter», a-t-il expliqué. Reste à savoir s’il sera capable de consolider les acquis et surtout de maintenir le Port à flot.

O G

Leave a reply