Persécutés par le système : René Capin Bassène et Omar Ampoie Bodian entament une grève de la faim pour dénoncer les injustices

0
207

Le journaliste René Capin Bassène et l’ex agent de La Poste Omar Ampoie Bodian, condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité le 6 avril 2022 pour association de malfaiteurs et assassinat dans l’affaire Boffa Bayotte, ont fait appel du verdict. Cependant, depuis lors, le parquet de Ziguinchor peine à organiser un nouveau procès pour ces deux anciens agents de l’administration sénégalaise.

Exclusif.net est entré en contact avec les deux détenus, qui ont confirmé qu’ils entameraient une grève de la faim à partir de la semaine prochaine. Ils dénoncent le déroulement du procès, affirmant qu’aucune preuve de leur complicité dans la tuerie n’a été présentée.

De plus, ils dénoncent un traitement discriminatoire à la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Ziguinchor, où leurs droits ne sont pas respectés. Ils appellent les nouvelles autorités à organiser leur procès dans les plus brefs délais, accusant les dignitaires du régime de l’Alliance pour la République (APR) d’être derrière leur dossier. René Capin Bassène et Omar Ampoie Bodian affirment que l’enquête de la gendarmerie n’a pas été sérieuse ni impartiale.

Il est à noter que le procès tenu en avril 2022 s’est déroulé en l’absence du chef rebelle César Atoute Badiate, jugé par contumace et également condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Le paradoxe réside dans le fait que ce dernier semble toujours libre et impliqué dans des négociations avec le régime de Macky Sall.

Nous suivrons de près l’évolution de cette affaire.

Leave a reply