Perturbations dans le secteur de la santé : l’intersyndicale des travailleurs des collectivités territoriales et And Gueusseum annoncent leur 8ème plan d’actions

0
554

Les perturbations ne s’arrêtent pas dans le secteur de la santé. La méga coalition ISTCT (Intersyndicale des travailleurs des collectivités territoriales du Sénégal)-And Gueusseum annonce une grève de 72 heures, les mardi 10 et jeudi 12 janvier 2023, avec «respect des urgences et du service minimum». Pour ce huitième (8ème) plan d’actions, les syndicalistes comptent également «poursuivre la rétention des informations sanitaires et sociales, le boycott des activités de formation, de supervision et des réunions de coordination, le boycott de tous les programmes à l’exception du PEV (Programme élargi de vaccination, ndlr)» Et une évaluation sera faite le samedi 14 janvier 2023.

«Évaluant le 7ème plan d’actions de la méga coalition  Intersyndicale des Travailleurs des Collectivités Territoriales – And Gueusseum, ce vendredi 23 décembre 2022, au siège social de la FGTS, le Directoire national félicite les camarades pour la  réussite de l’application des mots d’ordre, malgré certains comportements et déclarations déplorables relatifs à une mauvaise interprétation des éléments du contexte vaccinal salvateur des maladies tropicales négligées (MTN) auquel l’histoire convie les précurseurs et chantres de l’Action sociale préventive que nous sommes», rapporte un communiqué rendu public.

La même source d’ajouter : «Les 72h des 14, 15 et 16 décembre de l’ISTCTS jumelées avec les 48h des 15 et 16 décembre de l’ASAS And Gueusseum dudit Plan d’actions ont fait bouger les lignes dans l’accélération des processus administratifs internes avec de nombreux et nouveaux jalons posés par les tutelles administratives, techniques et financières et la méga coalition salue le démarrage effectif du recensement des agents des collectivités territoriales et exige le respect du délai d’un (01) mois fixé par le Chef de l’Etat pour finaliser ce travail». Toutefois, à en croire les syndicalistes, «considérant ces avancées significatives non encore sanctionnées par des actes concrets, And Gueusseum dans sa logique revendicative pour la justice et l’équité dans le traitement salarial des travailleurs poursuit le combat par un 8ème plan d’actions».

La méga coalition déplore, par ailleurs, les manquements relevés par la Cour des comptes, en ce qui concerne la gestion des Fonds «Force Covid-19». «La méga coalition exige que la lumière soit faite et les mesures idoines prises pour que pareille situation ne se reproduise car, n’est-il pas scandaleux, avec 1000 milliards mobilisés par le Chef de l’Etat, qu’on ne soit pas arrivé à remettre sur pied notre système sanitaire et social et motiver décemment ce courageux personnel qui a hissé le Sénégal sur le toit de l’Afrique avec une place honorable par les résultats enregistrés dans la maitrise et le contrôle de la Covid malgré tous les impairs enregistrés», a déclaré la méga coalition.

Elle n’a pas manqué de «fustiger les ponctions anarchiques de salaire dans une tentative désespérée de détourner l’attention des camarades, ce qui prouve à suffisance le louvoiement du Gouvernement plus soucieux à regarder ailleurs que de régler cette situation née de sa seule et unique volonté pour soulager les souffrances des populations et appelle à plus de détermination pour le triomphe de la justice et de l’équité dans le traitement salarial des agents».

Mariame DJIGO

 

 

Leave a reply