Plainte de l’Égypte : Mauvais perdant !, Par Abdoulaye THIAM

0
1569

La Fédération égyptienne de football (EFA) a porté plainte contre son homologue du Sénégal après l’élimination de sa sélection face au Sénégal (1-0, 3 tab 1) en barrages de la Coupe du monde 2022. La Fédération égyptienne dénonce des violences (sic) et des chants racistes (re-sic) dans les tribunes.

D’emblée, convenons-en tous qu’il est inadmissible qu’il y ait des chants racistes dans les gradins. D’ici ou d’ailleurs. Idem pour les jets de quelques bouteilles d’eau vides ou pas. Même si malheureusement de tels comportements font légion.

Toutefois c’est quand même fort de café de voir l’Égypte, championne dans ce domaine, de vouloir porter plainte contre la Fédération sénégalaise critiquée pour sa passivité. Nous n’avons jamais vu dans aucun stade du Sénégal, des supporters avec des lasers. Pourtant, le public du stade international du Caire est champion dans ce domaine. Il suffit de revoir les images lors du match aller du 25 mars dernier.

SADIO Mané et sa bande ont été traités de tous les noms d’oiseaux. La star du football sénégalais a été copieusement huée avant, pendant et après le match. Ce qui ne l’a pas empêché de rester zen et de faire preuve de sportivité en acceptant des selfies. Des supporters égyptiens l’ont poursuivi jusqu’à l’aéroport. Mais l’enfant de Bambaly n’a jamais montré un seul signe de nervosité contrairement à Mohamed Salah.

Que dire de l’envahissement de la Tribune presse ? Des gamins de 12, 13 ans, vuvuzela à la bouche, ont perturbé sciemment le travail des reporters sous les yeux complices des forces de l’ordre et/ou de sécurité. La liste de ce sabotage organisé est loin d’être exhaustive.

Nous ne sommes pas en train de prôner la loi du Talion. Loin de la !

Toutefois, l’Afrique devrait se respecter. Un match de football doit rester un match de football. Le fair-play doit être de rigueur et que le meilleur gagne. La fin ne doit pas justifier les moyens.

L’Allemagne et la France ont fait trois guerres dont deux mondiales avec des millions de morts. Pourtant, des matches entre la Nationalmannschaft et les Bleus se déroulent en toute sportivité. Sans aucune animosité. Mieux, au plan politique et stratégique la France et l’Allemagne forment un couple pour diriger l’Union européenne.

C’est dire qu’une plainte de la Fédération égyptienne ne changera pas le résultat. Elle va plutôt envenimer les relations entre les deux pays. Surtout lors des prochains matchs.

Par ailleurs, il appartient aussi à la Fédération sénégalaise de football de répondre. Administrativement et sportivement. Quant à l’Égypte, elle gagnerait à éviter d’être un mauvais perdant.

Leave a reply