Plus de 30 000 euros d’amende : Omar Sy condamné à verser un gros pactole à la justice suisse à cause de plusieurs excès de vitesse

0
191

Omar Sy va devoir s’acquitter d’une amende conséquente auprès de la justice suisse. À l’été 2023, l’acteur de 46 ans était au volant de sa moto lorsqu’il a été flashé à une vitesse trop élevée sur les routes suisses.

Omar Sy est dans le collimateur de la justice suisse. L’acteur français aurait en effet été flashé à l’été 2023, au guidon de sa moto, à des vitesses non réglementaires. Le quadragénaire était alors en voyage dans la région de Genève. Selon nos confrères de 20 Minutes Suisse, il aurait été flashé une première fois le 19 juillet, à une vitesse de 92 km/h sur une route où la vitesse était limitée à 50 km/h. Le Français a été pris sur le fait une seconde fois le lendemain à 98 km/h au lieu des 60 km/h qui étaient autorisés sur cette voie.

Plusieurs courriers recommandés lui auraient été adressés par la police, mais l’acteur n’aurait jamais donné suite à ces envois. Selon nos confrères, le quadragénaire a usé « de son droit à se taire » : Omar Sy « n’a pas transmis le moindre document propre à démontrer qu’il n’était pas l’auteur des infractions reprochées, étant en outre souligné qu’il n’a pas non plus fourni les coordonnées d’autres personnes susceptibles d’avoir conduit le véhicule litigieux au moment des faits reprochés », explique le parquet de Genève.

L’acteur français âgé, de 46 ans, est pourtant bien le propriétaire du deux-roues qui est concerné par ces infractions. Celui-ci n’est par ailleurs « pas parvenu à établir, ni à rendre vraisemblable qu’il ne pouvait pas avoir commis les infractions ». Omar Sy devra donc s’acquitter d’une amende pour le moins conséquente, « fixée en fonction de la situation personnelle et économique » de l’intéressé. L’acteur va devoir verser 305 francs suisses par jour pendant plus de trois mois, soit l’équivalent de 32 500 euros. À titre de « sanction immédiate », le quadragénaire devra verser 6 300 francs suisses.

ladépêche

Leave a reply