Portail senegalservices : Cheikh Bakhoum annonce la mise à jour de 80 procédures

0
219

(APS) – Quatre-vingt procédures seront mises à jour pour renforcer la crédibilité des informations disponibles sur le portail senegalservices.sn, la principale plateforme de gestion des démarches administratives, a fait savoir, mardi, le directeur de la Société Sénégal Numérique S.A. ex ADIE (l’Agence de l’informatique de l’Etat), Cheikh Bakhoum.

’’Pour cette première étape, 80 procédures seront mises à jour et permettront de renforcer la crédibilité des informations disponibles dans le portail senegalservices.sn, véritablement visitées par les Sénégalais et usagers du service public’’, a-t-il déclaré.

Cheikh Bakhoum s’exprimait à l’ouverture d’un atelier organisé en partenariat avec la coopération allemande GIZ, sur la mise à jour des démarches administratives sur le portail Sénégal service.sn.

Selon lui, cette mise à jour, à terme, ’’permettra aux usagers publics de disposer d’une information à jour sur l’ensemble des procédures administratives’’.

Dans la même veine, il a souligné que Société Sénégal Numérique S.A. ’’accompagne les ministères dans ce cadre avec l’hébergement de ses plateformes et la dématérialisation de ses procédures’’.

Ainsi, il a sollicité le gouvernement qui vient d’être mis en place ’’d’accélérer les choses pour permettre de disposer d’un maximum de procédures digitalisées, au-delà de l’information donnée qui est aujourd’hui disponible à travers la plateforme senegalservices.sn avec près de 750 procédures déjà documentées’’.

’’L’idée pour nous, c’est de profiter de cette digitalisation pour pouvoir non seulement simplifier les procédures mais également de pouvoir les rendre accessibles en ligne’’, a dit M. Bakhoum.

A l’en croire, cette mise à jour est l’une des ’’priorités du gouvernement’’, en vue de ’’rendre cette administration beaucoup plus agile, beaucoup plus numérique’’, afin de permettre aux concitoyens de ’’disposer de ces documents administratifs de manière beaucoup plus simple à travers le digital’’.

A ce propos, Cheikh Bakhoum se réjouit du fait que ’’les administrations sénégalaises soient engagées dans le processus’’.

’’Les Petites et Moyennes entreprises ont besoin d’une administration publique accessible pour un meilleur pilotage des réformes économiques et la création de l’emploi’’, a pour sa part indiqué la directrice de la coopération internationale allemande pour le développement durable, au Sénégal (GIZ), Ulrike Ebeling.

Selon elle, ce projet dénommé ’’Dundeul Admin’’ d’un coût global de 7 millions d’euros soit environ 4,6 milliards de francs CFA, pour une durée de trois années, a été mis en place pour ’’optimiser les procédures et la numérisation administratives qui seront aux services des usagers’’.

 

Leave a reply