Pr Fatou Sow Sarr, commissaire a la Cedeao en charge du développement humain et des affaires sociales : « remplir cette mission à la hauteur des attentes»

0
461

Nommée le 3 août dernier Commissaire à la CEDEAO en charge du Développement humain et des Affaires sociales, la sociologue Professeure Fatou Sow Sarr a été reçue en audience hier, mardi 23 août par le Président de la République, Macky Sall. A sa sortie, elle a fait part de son bonheur et de sa fierté de servir le Sénégal.

«J’en sors tout à fait heureuse et fière de servir mon pays parce que le poste que j’occupe, c’est le poste du Sénégal. C’est l’Etat qui m’envoie pour représenter le Sénégal et je souhaite à la grâce de Dieu remplir cette mission à la hauteur des attentes du Président de la République et du Sénégal. Il y a une chance que le poste corresponde à mon profil que ce soit sur les questions du genre, des affaires sociales, des politiques sociales, de l’enseignement supérieur et la recherche d’où je viens. Je pense qu’avec beaucoup de travail, la grâce de Dieu et les conseils que je ne cesserai de recueillir auprès du Président, nous y arriverons avec le soutien et les prières de tout le monde». C’est la réaction du Professeure Fatou Sow Sarr sur le micro de la télévision nationale à sa sortie d’audience avec le Chef de l’Etat, Macky Sall hier, mardi 23 août. Nommée le 3 août dernier Commissaire à la CEDEAO en charge du Développement humain et des Affaires sociales, la sociologue affirme être venue «remercier de vive voix le Président qui a rendu cela possible, discuter de la mission, recueillir ses recommandations». «Nous avons échangé sur le contenu du poste que j’occupe qui porte sur l’éducation, la formation professionnelle et l’entreprenariat, l’enseignement supérieur (…) Le deuxième département sur les Affaire sociales et le Genre qui renvoie à tout ce qui est développement social, la question du genre avec le centre genre qui est au Sénégal et la question de la jeunesse avec le centre de la jeunesse qui est au Burkina Faso et la société civile mais tout ce qui est travail, migration. Donc, c’est sur l’ensemble de ces questions», a-t-elle déclaré.

Maître de conférences à l’Université Cheikh Anta Diop à Dakar où elle dirige le Laboratoire de recherche scientifique sur le genre et la science qu’elle a créé en 2004 au niveau de l’IFAN, qui s’est fixé «comme objectif, dès sa création, de contribuer à la production de connaissances sur les inégalités de genre au Sénégal, avec l’ambition de faire le lien entre la recherche et la société», Pr Fatou Sow Sarr a le profil de l’emploi. Elle s’est distinguée dans la lutte pour la parité. Non sans noter son engagement pour l’entreprenariat féminin et la transformation des relations de pouvoir au Sénégal et sur les luttes politiques et la résistance des femmes en Afrique. A travers le Caucus des femmes leaders, elle se bat avec d’autres pour «sensibiliser sur la loi sur la parité».

La Commission Affaires sociales, Genre et Promotion de la Femme de la Commission des Etats de l’Afrique de l’Ouest est chargée, entre autres questions relatives, au «développement d’une politique communautaire sur l’égalité des chances et sur l’égalité entre les hommes et les femmes sur le plan des opportunités de travail», «à l’harmonisation du droit du travail et des législations en matière de sécurité sociale, «à l’échange de la main d’œuvre qualifiée entre les États membres», «à la promotion de l’alphabétisation, la formation professionnelle et l’emploi», «au suivi de l’intégration locale des citoyens de la CEDEAO en situation de réfugié, en vertu du Protocole de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes, les droits de résidence et d’établissement », « à l’harmonisation des Associations des femmes de l’Afrique de l’Ouest avec les organisations bilatérales, multilatérales et gouvernementales compétentes ».

Mariame DJIGO

Leave a reply